Le théâtre au Moyen Âge

Merci !

Fiches
Classe(s) : 2de - 1re L - 1re ES - 1re S - 1re STI2D - 1re STMG - 1re ST2S - 1re STL | Thème(s) : Les mouvements littéraires
Corpus Corpus 1
Le théâtre au Moyen Âge

FB_Bac_99066_Lit1_F07

7

17

1

Le théâtre médiéval est d’abord lié à la religion. Au xiiie siècle, il conquiert son indépendance : sortant de l’enceinte sacrée, le spectacle investit la place publique.

1 Le théâtre religieux

À l’origine, les offices religieux sont entrecoupés de petites scènes jouées à l’intérieur de l’église, appelées « mystères », « miracles » ou « jeux », selon leur sujet.

Le Jeu d’Adam (xiie siècle) raconte la chute d’Adam et Ève, le meurtre d’Abel, l’annonce de la venue du Messie.

 Dans Le Miracle de Théophile, de Rutebeuf (xiiie siècle), un clerc, Théophile, a vendu son âme au diable ; pris de remords, il implore avec succès la Vierge.

 Dans Le Mystère de la Passion (1450), Arnoul Gréban, organiste de Notre-Dame, raconte la vie de Jésus.

2 Le théâtre comique

Il est né des intermèdes bouffons du drame sacré. Au milieu du xiiie siècle, il devient un genre indépendant.

La Farce de maître Pathelin (vers 1465, auteur inconnu) : ­Pathelin, un avocat fourbe et désargenté, berne le drapier Guillaume mais est lui-même berné par le berger Agnelet.

L’essentiel sur…

La Farce de maître Pathelin

  • Une situation comique : celle du trompeur trompé.
  • Le comique de langage : répétitions, jeux de mots, non-sens…
  • La satire : avocat, juge, marchand, berger, femme, nul n’est épargné.

La Farce du cuvier (fin xve siècle, anonyme) : Jacquinot a reçu de sa femme une liste de tâches ménagères à accomplir, faute de quoi elle le battra. Mais un jour la femme tombe dans le cuvier (baquet à lessive) et appelle son mari…