Le théâtre au xvie siècle

Merci !

Fiches
Classe(s) : 1re ES - 1re L - 1re S - 1re ST2S - 1re STI2D - 1re STL - 1re STMG - 2de | Thème(s) : Les mouvements littéraires
 
Corpus Corpus 1
Le théâtre au xvie siècle

FB_Bac_99066_Lit1_F14

14

31

2

Dans l’esprit de la Pléiade*, les auteurs de la Renaissance* rompent avec le théâtre médiéval (mystères* et farces*) pour adopter les formes dramatiques de l’Antiquité (tragédie, comédie). Ce théâtre ouvre la voie au théâtre classique.

1 La tragédie

A Jodelle (1532-1573) : le créateur de la tragédie française

 Membre de la Pléiade, Étienne Jodelle fait représenter en 1553, devant le roi Henri II, une tragédie et une comédie.

Cléopâtre captive (1553), première tragédie française, met en scène les dernières heures de Cléopâtre, vaincue par Octave. La reine annonce son intention de se suicider plutôt que d’être emmenée captive à Rome.

B Garnier (1544-1590) : un magistrat écrivain

Robert Garnier a composé sept tragédies. Les Juives (1583) présentent un tableau pathétique de la destruction de Jérusalem par Nabuchodonosor, roi d’Assyrie.

L’essentiel sur…

l’œuvre de Jodelle et Garnier

  • Des tragédies d’inspiration antique ou biblique et à dimension lyrique (présence d’un chœur qui déplore la souffrance des personnages).
  • Deux œuvres qui annoncent le théâtre classique par leur composition en cinq actes, l’apparition des trois unités, l’utilisation de l’alexandrin.

2 La comédie

 L’Eugène, de Jodelle (1552), en cinq actes et en vers, reste encore proche de la farce médiévale.

 Elle conte des chassés-croisés amoureux : pendant que le capitaine Florimond est parti à la guerre, Alix, sa promise, a pris pour amant l’abbé Eugène puis s’est mariée au benêt Guillaume, pour la forme. Le retour du soldat entraîne des complications, d’autant que Hélène, la sœur de l’abbé, est éprise de Florimond…