Fiche de révision

Le travail dans les colonies françaises

Contenu

A Ressources agricoles, minières et grands chantiers

Les colonies françaises développent de grandes plantations : céréales, produits exotiques (café, coton…). Les colonies sont aussi une ressource en matières premières industrielles (fer, charbon, or…), exploitées par les colons. La métropole s'efforce de vendre ses produits industriels et concurrence fortement l'artisanat local.

L'État colonial ouvre de grands chantiers : construction de routes, de chemins de fer, de bâtiments publics… L'objectif est de mieux relier les espaces productifs aux villes portuaires du littoral, de façon à favoriser les échanges entre la métropole et la colonie.

B Les conditions du travail dans les colonies

Les inégalités sociales restent fortes entre les colons et les colonisés : école, santé, salaires… La grande majorité des colonisés sont des paysans pauvres, des mineurs, des petits fonctionnaires : ils occupent des postes subalternes, sont exploités et mal payés.

L'esclavage est aboli dans les colonies françaises en 1848. Cependant, les colonisés se voient imposer des impôts lourds et le travail forcé pour les chantiers d'État : il s'agit d'un travail obligatoire, mal payé, épuisant, parfois accompagné de châtiments corporels. La loi Houphouët-Boigny (11 avril 1946) supprime le travail forcé dans les colonies, avec le soutien de l'ONU et au nom des droits de l'homme.

#synthèse

Je mémorise autrement

foucherconnect.fr/20pbpro64

Accéder à tous les contenus
dès 6,79€/mois

  • Les dernières annales corrigées et expliquées
  • Des fiches de cours et cours vidéo/audio
  • Des conseils et méthodes pour réussir ses examens
  • Pas de publicités
S'abonner