Les abolitions de la traite et de l’esclavage

Merci !

Fiches
Classe(s) : 2de | Thème(s) : Révolutions, libertés, nations, à l’aube de l’époque contemporaine
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
 
Les abolitions de la traite et?de?l’esclavage
 
 

FB_Bac_98613_Hge2_TT_027

27

xx

5

Quels processus ont mené à l’abolition de la traite et de l’esclavage ?

1La contestation de l’esclavage

AAvant 1789

? La traite atlantique débute au xve siècle mais c’est à partir du dernier tiers du xviisiècle qu’elle prend véritablement son essor. Près de 15 millions d’Africains sont ainsi déportés vers l’Amérique ou les Antilles. Leur vie est réglée par le Code noir (promulgué en 1685 par Louis XIV).

? Dans l’Encyclopédie, partisans et adversaires du système esclavagiste s’affrontent.

? En 1789, la Société des amis des Noirs (créée en 1788) revendique l’interdiction de la traite et de l’esclavage.

BUn espoir déçu

Le 26 août 1789, la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen est votée. Mais l’article 1 (« Les hommes naissent libres et égaux en droits ») n’est pas étendu aux esclaves des colonies. Des révoltes d’esclaves ont lieu en Martinique.

CLa première abolition de l’esclavage (1793-1794)

? En 1793 (29 août, Saint-Domingue) et en 1794 (4 février), la République décrète l’affranchissement des esclaves. Cette mesure est inséparable de la guerre : sur le plan extérieur (entrée de l’Angleterre dans le conflit mondial en février 1793) et sur le plan intérieur (conséquences de la révolte des esclaves dirigés par Toussaint Louverture en août 1791). Pour la première fois en Europe, l’abolition de l’esclavage au nom du principe de liberté est décrétée.

? La Martinique, occupée par les Anglais en 1793, ne connaît pas l’abolition de l’esclavage.

2Le rétablissement de l’esclavage

? Devenu gouverneur de la colonie de Saint-Domingue (1797), Toussaint Louverture proclame en 1800 l’autonomie de l’île et prend le titre de gouverneur général de Saint-Domingue. La promulgation de la Constitution autonomiste amène Bonaparte à réagir.

  • En mars 1802, un corps expéditionnaire français débarque à Saint-Domingue. Toussaint Louverture est arrêté (juin) et déporté en France.
  • En Guadeloupe, les troupes de couleur sont désarmées. L’esclavage est rétabli ainsi qu’en Guyane.

? À Saint-Domingue, les officiers de couleur reprennent les armes. Un an plus tard (janvier 1804), l’indépendance de Haïti est proclamée. C’est la première République fondée par des esclaves.

3La fin de la traite et de l’esclavage

AL’abolition de la traite

? L’Angleterre abolit la traite en 1807.

? En 1815, les puissances réunies à Vienne signent la convention qui met la traite des noirs hors-la-loi. En 1817, la traite est déclarée illégale par la France.

? Mais la traite illégale s’organise. Elle se poursuit jusque dans les années 1860.

BL’abolition définitive de l’esclavage

? En 1833, l’esclavage est aboli dans les colonies anglaises.

? En France, après le choc de la perte de Saint-Domingue et de l’effondrement de l’empire napoléonien, la remise en cause de l’esclavage est difficile. Le retour de la République (février 1848) amène au pouvoir des abolitionnistes convaincus (Victor Schoelcher et François Arago).

? Le 27 avril 1848, l’esclavage est définitivement aboli. Le Code noir est aboli. Les affranchis obtiennent le droit de vote. Les anciens esclaves sont inscrits sur les registres d’état civil. Les anciens planteurs seront indemnisés.

? Le Portugal abolit l’esclavage en 1861 et les Pays-Bas en 1863.

Conclure

Les idéaux de liberté circulant en Europe désavouent le système esclavagiste. Celui-ci perdure un temps mais l’action politique et les soulèvements d’esclaves en viennent à bout. En France, la traite est abolie en 1817 et l’esclavage en 1848.