Les agents économiques et les différents types de biens et services

Merci !

Fiches
Classe(s) : 1re STMG | Thème(s) : Quels sont les grandes questions économiques et leurs enjeux actuels ?

A La notion de besoin

En économie, les besoins se définissent par rapport à une sensation de manque qui nous pousse à agir pour la faire cesser. Le manque s’éprouve. Il est facile d’imaginer ce qu’est un besoin à partir de la sensation de la soif ou de la faim. Cependant, la particularité des besoins économiques est qu’ils ne peuvent être satisfaits qu’en se procurant des biens sur un marché. Les besoins affectifs ne sont pas des besoins économiques.

B Les différents types de besoins

Les besoins doivent être hiérarchisés. Ils ne sont pas tous de même nature car certains mettent en jeu notre survie. Il faut donc les satisfaire en priorité. Si nous arrêtons de nous alimenter ou de boire durablement, l’issue est hélas fatale alors que si nous arrêtons d’utiliser notre téléphone portable, notre intégrité physique n’en sera pas affectée.

Ainsi, les économistes distinguent les besoins primaires des besoins secondaires. Il faut satisfaire en priorité les besoins primaires car ils sont vitaux, tandis que les besoins secondaires sont créés par la société :

les besoins primaires (ou physiologiques) sont : se nourrir, boire, se vêtir, s’abriter des intempéries en se logeant et se soigner ;

les besoins secondaires (ou sociaux) sont tous les autres besoins comme se divertir, se distinguer des autres avec des vêtements ou des accessoires à la mode.

Les besoins secondaires sont par nature illimités puisqu’ils répondent avant tout à un besoin de différenciation, de reconnaissance, d’appartenance à un groupe ou à une classe sociale ou d’expression d’un pouvoir d’appropriation d’une ressource rare convoitée par les autres.

Comme les besoins sont la somme des besoins primaires et secondaires de tous les individus, ils sont globalement illimités tant nos désirs sont variés et infinis.

C Les biens et les services

Les biens et les services sont utilisés pour satisfaire nos besoins. Le niveau de technologie, la quantité de travail ou la main-d’œuvre disponible pour transformer les ressources naturelles inégalement réparties sur la planète, amènent parfois à ne produire qu’une quantité limitée de biens sur une période donnée.

aLa classification des biens et services

Les biens sont classés par les économistes en fonction de plusieurs critères : leur utilisation finale, leur durée d’utilisation, ou leur forme matérielle ou immatérielle :

les biens qui servent directement à la satisfaction de l’utilisateur final sont les biens de consommation. Ils sont détruits dans leur utilisation ou consommés. Celui qui satisfait ainsi ses besoins est un consommateur. Un vêtement, un sandwich sont des biens de consommation ;

les biens qui sont utilisés pour produire comme les outils et les machines sont des biens de production ;

les biens qui sont rapidement dégradés sont les biens non durables comme un aliment alors qu’une voiture est un bien dont la durée de vie est plus longue ;

les biens qui ont une durée de vie longue sont qualifiés de biens durables ;

les biens qui ont une existence physique sont des biens matériels ;

les biens qui n’ont pas d’existence comme les logiciels ou les brevets sont dits « intangibles » : ce sont des biens immatériels.

Les services sont également immatériels. Ils ont la particularité d’être produits et consommés simultanément. Pour certains économistes, les services sont inclus dans les biens car ils sont une production.

bLes biens et services en quantité limitée

Dans les activités de production telles que la restauration, les biens sont en quantité limitée. En effet, il y a une limite au nombre de menus qu’un restaurant d’une enseigne de restauration rapide peut servir sur le temps du déjeuner. Cette limite est fonction du nombre de salariés, de l’organisation des tâches, des ingrédients disponibles. Même si le nombre de clients augmente subitement, il ne sera pas forcément possible de satisfaire leur appétit. On peut généraliser ce constat à toutes les activités de production comme l’agriculture, la pêche, l’extraction minière ou l’industrie.

À retenir

Les biens en économie et les services sont le résultat d’une activité de production qui transforme ou rend les ressources naturelles disponibles. Ces biens sont donc disponibles à un moment donné en quantité limitée. Il y a par conséquent une rivalité plus ou moins grande entre les acteurs de l’économie pour pouvoir les utiliser.

La quantité de ressources disponible est donc une contrainte pour l’activité économique. Cette contrainte peut être repoussée temporairement par la technologie employée mais la quantité de ressources disponibles dans la nature à un moment donné est nécessairement finie.

cLes biens et services en quantité illimitée

On dit que des biens sont libres lorsqu’ils sont disponibles en quantité illimitée et qu’il n’y a pas de rivalité entre les utilisateurs. L’air que nous respirons est un bien typiquement libre puisqu’il est disponible à l’infini et que notre respiration ne limite pas celle des autres êtres vivants. L’eau douce potable est en revanche devenue un bien économique précieux qui nécessite un traitement préalable avant de la consommer. D’autant que certaines régions du monde en manquent cruellement comme au Moyen Orient ou dans le Sahel.

D La rareté relative des biens et la valeur

La rareté est à l’origine de la valeur des biens car plus un bien est rare, plus un agent économique est prêt à dépenser pour se le procurer. Au contraire, au fur et à mesure qu’un besoin est satisfait, on lui accorde moins de valeur.

Ainsi, l’utilité de consommer une unité supplémentaire de bien décroît proportionnellement à la satisfaction de nos besoins. On appelle l’utilité marginale, l’utilité de consommer une unité supplémentaire d’un bien ou d’un service. Cette utilité est décroissante.

Exemple

Pour comprendre, imaginez que vous avez soif. Quel que soit votre budget, vous payerez cher pour obtenir un verre d’eau mais après plusieurs verres d’eau, vous n’êtes plus prêt à dépenser beaucoup de ressources pour obtenir un nouveau verre.

Annabac est gratuit en septembre !

Inscris-toi pour en profiter.