Fiche de révision

Les bulles spéculatives

Contenu


Les crises financières sont souvent à l'origine de l'éclatement des bulles spéculatives. Celles-ci naissent de la spéculation faite sur les marchés financiers. Depuis la crise de la tulipe dans les Provinces-Unies (Pays-Bas) au XVII  e siècle, d'autres bulles spéculatives ont marqué les économies.

I La formation des bulles spéculatives

1  La spéculation

On parle de bulle spéculative lorsque le prix d'un actif augmente de manière excessive par rapport à sa valeur réelle. Une bulle se forme lorsque cet actif existe en quantité limitée et que sa valeur est difficile à déterminer.

La bulle trouve son origine dans la spéculation. Celle-ci consiste à acheter des actifs pour les revendre à un prix plus élevé. La spéculation est le plus souvent condamnée pour des raisons morales car elle ne permet pas d'accroître la richesse réelle d'un pays. Le comportement des spéculateurs étant également irrationnel, le marché financier est rendu très instable.

2  Les mécanismes de la formation des bulles spéculatives

Une bulle spéculative naît souvent en période de confiance dans l'économie. Les investisseurs anticipent une hausse des prix d'un actif (nouveau produit, nouvelle entreprise). Cette hausse attire de nouveaux investisseurs, produisant ainsi une augmentation forte du prix de l'actif.

Mais un événement économique ou politique extérieur modifie les anticipations provoquant alors une baisse brutale du prix de l'actif : c'est l'éclatement de la bulle spéculative matérialisé par la chute des cours.

Le développement d'une bulle spéculative est ­favorisé par l'endettement, lié le plus souvent à des taux d'intérêt faibles. Il s'explique par les comportements mimétiques des investisseurs.

mot clé

On parle de comportement mimétique sur le marché financier lorsque les décisions des investisseurs sont influencées par celles des autres investisseurs.

II Exemples de bulles spéculatives

1  La « tulipomanie » dans les Provinces-Unies

La crise de la tulipe est la première grande bulle spéculative connue. Venant d'Asie, la tulipe est introduite aux Pays-Bas (Provinces-Unies à l'époque) vers 1550. Très rapidement, ces bulbes deviennent un produit de spéculation pour les riches commerçants. Au début de l'année 1637, un seul bulbe de tulipe suffit à payer deux maisons et vaut quinze fois le salaire d'un artisan de l'époque.

En février 1637, la demande de tulipes baisse. Dès lors, les spéculateurs paniquent et se mettent à vendre entraînant une chute du prix de la tulipe. Ainsi, la bulle spéculative éclate suivant un processus classique : les prophéties auto-réalisatrices des spéculateurs alimentent la hausse des prix puis leur chute.

mot clé

Une prophétie auto-réalisatrice est une affirmation (par exemple : « la valeur des actions va augmenter ») qui induit un comportement des investisseurs provoquant la réalisation du phénomène annoncé.

2  La bulle Internet

La bulle Internet est une bulle spéculative, formée à la fin des années 1990, touchant les valeurs des secteurs de l'information et de la communication. De nombreuses entreprises liées aux nouvelles technologies (start-up) se créent. Lorsque ces entreprises sont introduites en bourse, les spéculateurs, anticipant d'importants profits futurs, investissent dans ces entreprises même si elles sont déficitaires.

Mais en 2000, les analystes financiers commencent à douter de la solidité des ­sociétés dont la valeur a connu une augmentation « exubérante ». La confiance dans ces sociétés s'érode très rapidement et leur valeur s'effondre à partir de mars 2000. Le krach boursier se diffuse à l'ensemble des places financières.

Zoom

Le Bitcoin : une bulle spéculative ?

06463_C04_02

Le bitcoin est une monnaie électronique entre particuliers. Il permet d'effectuer des paiements de biens réels sur des sites les acceptant. Il est échangeable contre des devises (euros, dollars…), mais aucune institution financière ou bancaire ne l'émet ni ne le contrôle.

Lors de sa création en 2008, la valeur du bitcoin est nulle. Mais très rapidement, le bitcoin s'utilise plus pour spéculer que pour effectuer des paiements. Ainsi, sa valeur connaît de très fortes fluctuations : 117 € (1er janvier 2013), 14 093 € (1er janvier 1998), puis 7 555 € (1er octobre 2019).

Accéder à tous les contenus
dès 6,79€/mois

  • Les dernières annales corrigées et expliquées
  • Des fiches de cours et cours vidéo/audio
  • Des conseils et méthodes pour réussir ses examens
  • Pas de publicités
S'abonner