Les changements de la biodiversité au cours du temps

Merci !

Fiches
Classe(s) : 2de | Thème(s) : Biodiversité, résultat et étape de l'évolution
 

La biodiversité se modifie au cours du temps : des espèces apparaissent, d’autres disparaissent. Les espèces actuelles ne représentent qu’une très faible part de la biodiversité spécifique ayant jamais existé.

I La biodiversité et les crises biologiques

1 Les variations de la biodiversité dans le temps

La biodiversité n’a pas toujours été celle que nous observons aujourd’hui. Elle se renouvelle en permanence.

La biodiversité, à l’échelle du globe, s’accroît depuis les origines de la vie. Mais cette augmentation n’est pas régulière dans le temps. Certaines périodes ont été marquées par des extinctions massives d’organismes vivants dans un temps géologique très court : ce sont les crises biologiques.

2 Les crises biologiques

Doc Graphique représentant une crise biologique

05221_C03_F08_01

On parle de crise biologique quand plus de 60 % des espèces disparaissent sur toute la planète.

On dénombre cinq grandes crises majeures dans l’histoire de notre planète. Les causes peuvent être multiples : géologiques, climatiques, astronomiques, biologiques et même humaines.

Les crises sont toujours suivies d’une période de diversification du vivant, lors de laquelle le nombre d’espèces croît fortement.

II La modification de la biodiversité par l’homme

Les activités humaines agissent aussi sur la biodiversité. On estime que le taux d’extinction des espèces est 100 à 1 000 fois plus élevé aujourd’hui qu’au siècle dernier. Selon de nombreux scientifiques, nous assistons aujourd’hui à la 6e grande crise biologique. L’homme en est certainement la cause principale.

L’homme peut avoir un impact négatif sur différents niveaux de la biodiversité : en détruisant les écosystèmes (déforestation), en polluant les milieux de vie (utilisation d’engrais et de pesticides), en surexploitant les ressources (surpêche).

L’homme peut aussi aider à la préservation de cette biodiversité en créant des zones protégées (parcs naturels), en proposant des quotas de pêche ou en limitant l’usage des pesticides.

Méthode

Analyser un graphique pour montrer une perturbation de la biodiversité

Probablement échappée d’aquariums monégasques dans les années 1980, l’algue tropicale Caulerpa taxifolia a colonisé près de 13 000 hectares au fond de la Méditerranée.

Un recensement du nombre d’espèces appartenant à de grands groupes d’organismes marins a été réalisé dans deux stations biologiques, l’une où la caulerpe est absente et l’autre où la caulerpe est présente.

Doc Comparaison du nombre d’espèces marines dans différentes stations

05221_C03_F08_02

À partir du document, montrer que la caulerpe perturbe la biodiversité locale. Conclure sur l’impact de cette espèce introduite sur la biodiversité locale.

Conseils

Étape 1 Comparer le nombre d’espèces observées dans chaque station lorsque la caulerpe est présente et lorsqu’elle est absente.

Étape 2 Conclure sur le rôle de cette espèce introduite ici à partir de l’exploitation des résultats de son action sur les êtres vivants.

 

Solution

Étape 1 Ce graphique montre que le nombre total d’espèces recensé est toujours inférieur dans les stations avec caulerpe que dans les stations sans caulerpe. Par exemple, la station sans caulerpe présente 70 espèces d’algues, alors que la station avec caulerpe n’en compte que 30.

Étape 2 La présence de cette espèce engendre une diminution de la biodiversité. Elle affecte un grand nombre d’espèces animales et végétales différentes. La caulerpe perturbe donc la biodiversité locale.