Les combats de la Résistance et la refondation républicaine (1940‑1946)

Merci !

Fiches
Classe(s) : 1re ES - 1re L - 1re S | Thème(s) : Les Français et la République - La République française face aux enjeux du XXe siècle - La guerre et les régimes totalitaires au XXe siècle
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
 
Les combats de la Résistance et la?refondation républicaine (1940?1946)L•ES•S
 
 

FB_Bac_98612_Hge1_TT_021

21

57

5

Quels sont les combats de la Résistance pendant la Seconde Guerre mondiale ? Quel rôle a-t-elle joué dans la refondation républicaine ?

1La France libre

AL’appel du 18 juin 1940

Le 18 juin 1940, sur les ondes de labbc (Londres), le général de Gaulle appelle les Français à poursuivre le combat, en réponse au discours du maréchal Pétain du 17 juin qui adresse aux Allemands une demande d’armistice.

BL’organisation de la Résistance extérieure


 

citation « Vous vous demandez : quel est notre but ? Je réponds par un seul mot : la victoire, la victoire à n’importe quel prix […]. »

W. Churchill, 1940

? Les débuts sont difficiles. De Gaulle est reconnu par le gouvernement de Churchill comme chef des « Français libres » (fin juin 1940) mais en juillet, 7 000 soldats français seulement, présents en Angleterre, ont rejoint les Forces françaises libres (ffl).

? Entre juillet et décembre 1940, une partie de l’empire colonial se rallie à De Gaulle.

? Pour rester en contact avec la France, les gaullistes utilisent la radio et les réseaux de renseignements.

2La Résistance intérieure

ALes premiers groupes de résistants

La résistance intérieure s’élabore sans lien avec la France libre. Elle est d’abord le fait d’actes individuels. Le 11 novembre 1940, une manifestation patriotique est dispersée par les Allemands place de l’Étoile à Paris.

BLes réseaux et les mouvements de résistance

? Des réseaux fournissent aux Alliés une aide précieuse en matière de renseignement, de sabotage ou d’évasion.

? Les mouvements de résistance tentent d’informer la population grâce à la presse afin qu’elle ne bascule pas dans la collaboration. Ils organisent aussi des tâches de renseignement et de sabotage.

  • En zone Sud, trois mouvements dominent : Combat, Libération-Sud et Franc-Tireur.
  • En zone Nord, occupée par les Allemands, les conditions d’existence sont plus dangereuses. Le premier mouvement à prendre de l’ampleur est celui du Musée de l’Homme.

3L’unification des résistances

? En janvier 1942, Jean Moulin a pour mission d’unifier la Résistance. Il met sur pied le Conseil national de la Résistance (cnr).

? Les réfractaires au Service du travail obligatoire (sto) sont de plus en plus nombreux à prendre le maquis.

? Les groupes armés de la Résistance intérieure (les ffi, Forces françaises de l’Intérieur) participent activement aux combats de la libération de la France en 1944.

4La naissance de la IVRépublique

? Le régime de Vichy s’écroule en 1944. L’épuration frappe les personnes soupçonnées de collaboration.

? La première préoccupation du Gouvernement provisoire (gprf) est la restauration de l’État?: l’ordonnance du 9 août 1944 rétablit la légalité républicaine et constate la nullité de tous les actes constitutionnels du régime de Vichy. La IIIRépublique est rejetée et une nouvelle constitution adoptée.

? La Constitution de 1946 instaure un régime parlementaire.

L’Assemblée nationale a l’initiative des lois et vote seule la loi. Le Conseil de la République (Sénat) a des pouvoirs limités.

? Des réformes importantes sont adoptées, notamment l’extension du droit de vote aux femmes (1944) et l’institution de la Sécurité sociale (1945-1946).

Conclure

La Résistance mène pendant la guerre le combat contre l’Allemagne et le régime de Vichy. À la Libération, elle participe à la restauration de la République.

>

>