Les diabètes sucrés

Merci !

Fiches
Classe(s) : Tle S | Thème(s) : Glycémie et diabète
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
&nbsp
Les diab&egrave tes sucr&eacute s

FB_Bac_98621_SvtT_S_062

62

xx

5

Le diab&egrave te sucr&eacute est une maladie chronique &eacute volutive li&eacute e &agrave un d&eacute r&egrave glement de la r&eacute gulation de la glyc&eacute mie, et qui n&eacute cessite un traitement &agrave vie. On distingue deux types de diab&egrave tes, pour lesquels les trois principaux sympt&ocirc mes sont l&rsquo augmentation de production d&rsquo urine (polyurie), une faim excessive et une soif intense.

1Diab&egrave te de type  1 et hypo-insulin&eacute mie

&thinsp Le diab&egrave te de type  1 est une maladie auto-immune  : les cellules b&ecirc ta du pancr&eacute as sont d&eacute truites par des macrophages et lymphocytes T, conduisant &agrave une production insuffisante d&rsquo insuline, d&rsquo o&ugrave la tr&egrave s faible quantit&eacute d&rsquo insuline dans le sang (hypo-insulin&eacute mie).

&thinsp Un individu a un risque plus &eacute lev&eacute de d&eacute velopper un diab&egrave te de ce type si un membre de sa famille est touch&eacute   : il y a donc une pr&eacute disposition g&eacute n&eacute tique.

&thinsp Certains facteurs environnementaux semblent jouer un r&ocirc le dans le d&eacute clenchement d&rsquo un diab&egrave te de type  1 (infection virale, prot&eacute ines alimentaires&hellip ).

2Diab&egrave te de type  2 et insulinor&eacute sistance

&thinsp Au d&eacute but du diab&egrave te de type  2, l&rsquo insuline est s&eacute cr&eacute t&eacute e mais n&rsquo a pas d&rsquo effet sur les cellules cibles (foie, muscle et tissu adipeux), qui sont alors dites insulinor&eacute sistantes. Les cellules b&ecirc ta produisent davantage d&rsquo insuline, pendant plusieurs ann&eacute es, afin de compenser l&rsquo insu&shy linor&eacute sistance, mais elles vont s&rsquo &eacute puiser progressivement et vont moins bien fonctionner, ce qui aura pour cons&eacute quence une diminution de la s&eacute cr&eacute tion d&rsquo insuline. Le malade aura des hyperglyc&eacute mies s&eacute v&egrave res, ce qui marque le d&eacute but du diab&egrave te de type  2.

&thinsp La pr&eacute disposition g&eacute n&eacute tique est plus importante que pour le diab&egrave te de type  1  : le risque de d&eacute velopper la maladie atteint 50  % dans une famille dont certains membres sont atteints.

&thinsp Le diab&egrave te de type  2 est associ&eacute &agrave l&rsquo ob&eacute sit&eacute , un des plus grands facteurs de risque, elle-m&ecirc me favoris&eacute e par la s&eacute dentarit&eacute . La tr&egrave s forte hausse du nombre de cas d&rsquo individus atteints par le diab&egrave te de type  2 s&rsquo explique en effet par la progression de l&rsquo ob&eacute sit&eacute , due &agrave une alimentation trop riche en sucres rapides et en graisses satur&eacute es, et &agrave un mode de vie s&eacute dentaire. Une alimentation &eacute quilibr&eacute e d&egrave s &shy l&rsquo enfance et une activit&eacute physique peuvent consid&eacute rablement diminuer la survenue de ce diab&egrave te.

Doc.  1&ensp Nombre d&rsquo individus atteints par le diab&egrave te de type  2 dans  le monde en 2011 et nombre de cas attendus pour 2030.

Doc.  2&ensp Comparaison des deux types de diab&egrave tes.


Diab&egrave te de type  1


Diab&egrave te de type  2


Apparition de  la maladie


Brutale, souvent avant l&rsquo &acirc ge de 20  ans


Lente (plus de 10  ans pour les premiers sympt&ocirc mes)

Vers la quarantaine


Morphologie


Maigre


En surpoids


Facteurs de  risque


G&eacute n&eacute tiques


G&eacute n&eacute tiques, &acirc ge, exc&egrave s alimentaires, s&eacute dentarit&eacute


S&eacute cr&eacute tion d&rsquo insuline


Absente ou tr&egrave s faible


Pr&eacute sente mais diminution de la sensibilit&eacute des cellules cibles &agrave l&rsquo insuline  : insulinor&eacute sistance


Traitement


Injection d&rsquo insuline, alimentation &eacute quilibr&eacute e, activit&eacute physique


R&eacute gime alimentaire, activit&eacute physique, m&eacute dicaments hypoglyc&eacute miants

>