Les différents types de marché

Merci !

Fiches
Classe(s) : Tle ES | Thème(s) : Stratégies d'entreprises et politique de concurrence dans une économie globalisée
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
 
Les différents types de marché

FB_Bac_98602_EcoT_ES_014

14

39

4

Le marché est le lieu de rencontre entre l’offre et la demande d’un même produit. Quels sont les différents types de marché ?

1Le marché de concurrence pure et parfaite

ALes conditions de la concurrence pure et parfaite

Dans l’analyse économique, il existe un modèle de marché idéal, le marché de concurrence pure et parfaite. Ce marché doit réunir cinq conditions :


Atomicité


Le marché est constitué d’une multitude d’offreurs et de demandeurs.


Homogénéité


Sur le marché s’échangent des produits de même qualité.


Libre entrée


Toute nouvelle entreprise voulant produire sur le marché peut le faire.


Transparence


Les agents économiques sont parfaitement informés sur la situation du marché.


Mobilité des facteurs


Le travail et le capital peuvent librement passer d’une activité à une autre.

BL’équilibre de marché

 Sur un marché de concurrence pure et parfaite, le prix fixé correspond à celui pour lequel l’offre est égale à la demande (>fiche24). Ce prix, qualifié de prix d’équilibre, s’impose à tous les agents économiques (offreurs et demandeurs) qui interviennent sur ce marché : ils sont « preneurs de prix » (price takers).

citation « La concurrence du marché, quand on la laisse fonctionner, protège le consommateur mieux que tous les mécanismes gouvernementaux venus successivement se superposer au marché. » M. Friedman, 1980

 La théorie économique montre que le prix d’équilibre du marché de concurrence pure et parfaite correspond à un optimum, c’est-à-dire une situation de satisfaction maximale pour les agents économiques.

 De plus, l’allocation des ressources est optimale : les ressources productives sont utilisées de la manière la plus efficace possible.

2Les marchés de concurrence imparfaite

ALes différents types de marché de concurrence imparfaite

 Aucun marché ne réunit toutes les conditions de la concurrence pure et parfaite. Dans la réalité, les entreprises définissent des stratégies qui visent à échapper à la concurrence pure et parfaite afin d’acquérir un pouvoir de marché* (>fiche15).

 On peut distinguer trois types principaux de marché de concurrence imparfaite. Le premier est le monopole* avec un seul producteur rencontrant, sur le marché, une multitude de demandeurs. Le second est l’oligopole*, qui réunit quelques offreurs et un nombre élevé de demandeurs. Enfin, la concurrence monopolistique est un marché avec une multitude de producteurs qui tentent chacun de conquérir une position de monopole en différenciant leur produit.

BL’équilibre de marché

 Sur les marchés de concurrence imparfaite, il ne peut y avoir d’équilibre optimal satisfaisant à la fois les consommateurs et les producteurs. Ces derniers sont avantagés car ils peuvent fixer des prix plus élevés que le prix d’équilibre, et bénéficient d’une rente de monopole car ils sont « faiseurs de prix* » (price makers). De plus, les producteurs n’ont pas intérêt à élever leur niveau de production. Cependant, sur certains marchés, l’État peut intervenir en incitant certaines entreprises à pratiquer des prix plus bas et un volume de production plus élevé.

 Pour certaines activités chères (production et distribution de gaz, d’électricité, etc.), les petites entreprises ne sont pas rentables. Seules les grandes entreprises peuvent rentabiliser la production et la distribution de ces activités, grâce aux économies d’échelles. Sur ces marchés, il est préférable d’avoir une seule entreprise qui est en situation de monopole naturel.

Conclure

Il existe un modèle de marché, celui de la concurrence pure et parfaite, mais il reste très éloigné de la réalité.

>>