Les Essais de Montaigne

Merci !

Fiches
Classe(s) : 2de - 1re L - 1re ES - 1re S - 1re STI2D - 1re STMG - 1re ST2S - 1re STL | Thème(s) : Les mouvements littéraires
Corpus Corpus 1
Les Essais de Montaigne

FB_Bac_99066_Lit1_F15

15

31

2

Montaigne inaugure avec les Essais une forme originale consacrée à l’expression du moi.

1 Montaigne (1533-1592) : entre le monde et la retraite

Michel Eyquem de Montaigne naît au château de Montaigne, dans le Périgord. Magistrat au parlement de Bordeaux, il se lie d’amitié avec La Boétie en 1557. La mort de celui-ci, en 1563, le marque à jamais. Il voyage, est élu maire de Bordeaux, puis se retire dans son château pour écrire.

2 Les Essais : la quête d’une sagesse

Fruit de vingt années de réflexion, les Essais (1re édition en 1580) retracent l’évolution de la pensée de Montaigne.

 Il commence par adhérer au stoïcisme (philosophie qui tend à discipliner les passions et à mépriser la douleur et la mort).

 Puis il se tourne vers le scepticisme (illustré par le mot célèbre : « Que sais-je ? »).

 Enfin, il bâtit une philosophie de la nature, qui consiste à jouir de la vie en fuyant les excès et à cultiver son moi.

 Il faut préparer l’enfant à la vie par l’éducation, qui cherchera à former son jugement et à endurcir son corps.

[…] plutôt la tête bien faite que bien pleine.

Essais, I, 26

L’essentiel sur…

les Essais

  • Une causerie libre et familière, livrée au gré de la pensée.
  • Une œuvre humaniste : à travers son moi, Montaigne peint l’homme universel.

Chaque homme porte la forme entière de l'humaine condition.

Essais, III, 2

  • Une réflexion sur la vie : l’amitié, l’amour, la mort...

Je l’aimais [...] parce que c’était lui, parce que c’était moi.

Essais, I, 28

  • Un style vif et imagé, de nombreuses références érudites.