Les États-Unis des « 14 points » du président Wilson à 1945

Merci !

Fiches
Classe(s) : Tle ES - Tle L | Thème(s) : Les chemins de la puissance : les Etats-Unis et la Chine depuis 1918
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
 
Les États-Unis des « 14 points » du président Wilson à 1945

FB_Bac_98611_HisT_LES_018

18

51

5

(>dépliant,IVàVI)

Comment la puissance des États-Unis s’affirme-t-elle dans la première moitié du XXe siècle ?

1Les États-Unis après la Grande Guerre : la naissance d’une puissance

AL’affirmation d’une économie-monde américaine…

 En 1918, les États-Unis sont les grands bénéficiaires du conflit. Créanciers de l’Europe, ils produisent 25 % de la richesse mondiale et New York devient la première place financière de la planète.

 De nouveaux modes de production (taylorisme, fordisme) se diffusent en Europe, soutiennent la croissance et pemettent aux États-Unis d’entrer dans l’ère de la consommation de masse.

B… qui hésite à s’imposer dans la gouvernance mondiale

 Les négociations de paix en 1918 sont orientées par les « 14 points » du président Wilson : fin de la diplomatie secrète, droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, création d’une Société des nations (sdn) pour promouvoir la paix.

 Mais en s’opposant à la ratification du traité de Versailles, le Sénat américain vote contre l’adhésion du pays à la sdn. Les États-Unis reviennent donc à leur isolationnisme traditionnel.

 Ils interviennent toutefois pour alléger les réparations allemandes et déclarer la guerre « hors-la-loi » (pacte Briand-Kellog, 1928).

2Les années 1930 : le recul de la puissance américaine ?

AUn pays frappé par la crise

 La saturation des marchés et la spéculation boursière débouchent en octobre 1929 sur un brutal retournement : le krach boursier. L’économie plonge en récession.

 Les États-Unis rapatrient les capitaux prêtés aux pays européens et diminuent leurs importations. La crise s’étend au monde entier, elle devient une dépression.

 En votant des lois de neutralité (1935), les États-Unis manifestent leur volonté de se tenir à l’écart des convulsions qui agitent l’Europe (montée du nazisme).


citation « Quand une épidémie physique commence à s’étendre, la communauté approuve la mise en quarantaine […] L’Amérique déteste la guerre. » F.D. Roosevelt, 1935

BLa naissance de l’État-providence

 Entre 1933 et 1938, le président Roosevelt propose une réponse inédite à la crise en intervenant directement dans l’économie. Grands travaux, aides sociales pour lutter contre le chômage et maintenir le pouvoir d’achat : c’est le New Deal.

 L’État-providence américain (welfare state) servira de modèle à de nombreux autres pays.

3Les États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale : la puissance assumée

AL’arsenal des démocraties

 L’attaque de Pearl Harbor par les Japonais, le 7 décembre 1941, provoque l’entrée en guerre des États-Unis.

 Le pays devient l’arsenal des démocraties : le Victory Program permet de construire les liberty ships et assure le succès des débarquements en Normandie et en Provence en 1944.

BUne suprématie plus évidente que jamais en 1945

 À partir d’août 1941 (Charte de l’Atlantique), Roosevelt et ses alliés britanniques et soviétiques se réunissent pour définir les principes de la paix future. Cela débouche sur la création de l’onu à la conférence de San Francisco (26 juin 1945).

 Les États-Unis ont doublé leur potentiel de production (50 % de la richesse mondiale). Ils réaffirment leur supériorité financière lors des accords de Bretton Woods en 1944. Le monopole atomique (jusqu’en 1949) témoigne de leur supériorité militaire.

Conclure

La prospérité économique, la participation aux deux conflits mondiaux et la volonté d’organiser la paix contribuent à faire émerger la puissance américaine entre 1918 et 1945.

>>