Fiche de révision

Les Français et la Défense nationale

Contenu

En bref La fin du service militaire a redessiné le rapport des citoyens à la Défense nationale. Comment les citoyens participent-ils à la sécurité du territoire et comment les armées contribuent-elles à la cohésion de la communauté nationale ?

IDéfense, citoyenneté et République

1 La professionnalisation de l'armée

En 1792, la Première République a été fondée dans un contexte de guerres intérieures et extérieures. La défense du territoire et du régime républicain fut assurée par une armée de citoyens. Ce lien fort entre citoyenneté et Défense nationale s'est traduit par l'instauration du service militaire obligatoire pour les hommes.

Mot clé

La Défense nationale désigne l'ensemble des moyens et des actions mises en œuvre pour garantir la sécurité du territoire et de sa population.

Les nécessités de s'adapter au contexte des conflits modernes a conduit à professionnaliser l'armée française (une armée moins nombreuse mais mieux formée). La réforme du service national de 1997 a remplacé le service militaire obligatoire par un parcours de citoyenneté en trois grandes étapes.

2 Le parcours de citoyenneté

07830_C16_02

3 L'organisation de la Défense nationale

La Défense nationale implique les jeunes Français mais aussi l'ensemble des pouvoirs publics : « chef des armées » et « garant de l'indépendance nationale » dans la Constitution, le président de la République est responsable de la sécurité sur le territoire ; le Parlement fixe le budget et débat des choix stratégiques, les ministères de l'Éducation nationale et de la Défense et les collectivités locales organisent le parcours de citoyenneté.

IILes engagements citoyens dans la Défense nationale

1 De multiples formes d'engagements

Des citoyens s'engagent volontairement dans les armées mais peuvent aussi rejoindre la réserve opérationnelle et se tenir prêts en cas de nécessité.

Il existe de nombreux dispositifs à destination de la jeunesse. Le service civique permet à des jeunes de s'engager au service de l'État ou d'une association pour réaliser une mission d'intérêt général. Des contrats armée-jeunesse leur permettent d'effectuer des stages rémunérés au sein des armées.

Dans le cadre du dispositif « Défense deuxième chance », les jeunes de moins de 26 ans sans qualification peuvent signer un contrat de volontariat pour l'inser­tion et bénéficier d'un parcours de formation et d'orientation.

2 Les enjeux du Service national universel (SNU)

Le SNU est amené à remplacer la JDC. Les objectifs affichés sont de renforcer la cohésion sociale et territoriale (période de vie collective, détection des difficultés de lecture, de santé ou d'insertion de certains jeunes) et de développer la culture de l'engagement (découverte des opportunités civiles et militaires).

Accéder à tous les contenus
dès 6,79€/mois

  • Les dernières annales corrigées et expliquées
  • Des fiches de cours et cours vidéo/audio
  • Des conseils et méthodes pour réussir ses examens
  • Pas de publicités
S'abonner