Les hormones ovariennes

Merci !

Fiches
Classe(s) : 1re ES - 1re L | Thème(s) : Prendre en charge sa vie sexuelle
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
 
Les?hormones ovariennes
 
 

FB_Bac_98620_Sci1_LES_035

35

87

1

Le fonctionnement de l’appareil génital chez la femme est cyclique, il débute à la puberté et s’achève à la ménopause.

Il se traduit par les règles (ou menstruations) qui marquent la fin d’un cycle et le début du suivant?: on parle de cycle menstruel. Celui-ci, d’une durée moyenne de 28?jours, comprend une phase préovulatoire (ou folliculaire) et une phase postovulatoire (ou lutéale) séparées par l’ovulation.

1Le cycle des hormones ovariennes

? L’ovaire libère des hormones dans le sang?: les œstrogènes (dont l’œstradiol) et la progestérone.

? Ces hormones sont sécrétées de façon cyclique et on distingue (doc.1)?:

− une phase préovulatoire marquée par des concentrations croissantes d’œstrogènes?;

− un pic d’œstrogènes environ 48?heures avant l’ovulation?;

− une phase postovulatoire caractérisée par la sécrétion de progestérone surtout et d’un peu d’œstrogènes?;

− à la fin du cycle, les concentrations des deux hormones ovariennes s’effondrent.

2Relation entre structures ovariennes et?cycle?des?hormones ovariennes

? L’aspect cyclique de la sécrétion des œstrogènes et de la progestérone est la conséquence de l’évolution des structures ovariennes (follicules et corps jaune) qui fabriquent ces hormones (doc.1).

? Pendant la phase folliculaire?: la croissance d’un follicule cavitaire en follicule mûr provoque l’augmentation de la sécrétion d’œstrogènes jusqu’à l’obtention du pic d’œstradiol lorsque le follicule arrive à maturité.

? Pendant la phase lutéale?: après l’ovulation, le follicule transformé en corps jaune sécrète de la progestérone surtout et de l’œstradiol en moins grande quantité.

? En fin de cycle, la chute de la concentration des hormones ovariennes est due à la dégénérescence du corps jaune.

Doc. 1 Synchronisme entre cycle ovarien (b)et?cycle?des?hormones?ovariennes (a).

 

>