Les inégalités en Europe et dans le monde

Merci !

Fiches
Classe(s) : Tle ES | Thème(s) : Classes, stratification et mobilité sociales


Quelles sont les inégalités économiques et sociales observées en dehors de nos frontières ?

1 Les inégalités économiques

A Les inégalités salariales et de revenus en Europe

 L’Europe se caractérise par de fortes inégalités salariales. En moyenne, les pays du nord et de l’ouest de l’Europe présentent les salaires les plus élevés, avec des écarts conséquents : le salaire minimum mensuel au Luxembourg est 8,5 fois plus élevé qu’en Bulgarie en 2017.

 Si les inégalités de revenus sont plus faibles au sein des pays européens que dans la plupart des autres pays riches, on note toutefois des disparités. L’indice de Gini, qui compare la façon dont sont répartis les revenus avec une situation théorique d’égalité parfaite, est de 0,24 en Norvège en 2015, contre 0,29 en France et 0,37 en Bulgarie. Plus l’indice de Gini est proche de 0, plus l’égalité est importante ; plus il est proche de 1, plus la répartition est inégalitaire.

B L’inégale répartition mondiale des richesses

 Les richesses mondiales sont très inégalement réparties. Ainsi, en 2016, 1 % de la population mondiale (composée des personnes les plus riches) détient 50 % des richesses mondiales. À cette même date, huit hommes détiennent autant de richesses que la moitié la plus pauvre de l’humanité, soit 3,6 milliards de personnes.

 Les richesses sont par ailleurs inégalement réparties selon les régions du monde. Si l’Amérique du Nord et l’Europe concentrent une part importante de ces richesses, l’Inde et l’Afrique sont écartées du partage des richesses mondiales.

2 Les inégalités sociales

A En Europe, des conditions de vie inégales

 Même si les Européens bénéficient, avec l’Amérique du Nord, des meilleures conditions de vie au monde, on observe des disparités importantes entre les pays du Nord et les anciens pays communistes notamment.

 À travers les inégalités d’espérance de vie se profilent des inégalités relatives au système de protection sociale et d’accès aux soins. En Europe, c’est en Espagne que l’espérance de vie pour les femmes est la plus élevée : 86,2 ans à la naissance en 2014 contre 78 ans en Bulgarie.

 Il existe par ailleurs d’importantes disparités dans l’accès à l’éducation, par exemple entre la Bulgarie, où 41 % des personnes ont des compétences insuffisantes en lecture, et la Finlande où ce taux n’est que de 8,1 % en 2009.

 Les inégalités s’observent aussi dans l’alimentation, l’accès au logement ou aux loisirs ou dans la difficulté à faire face à certaines dépenses.

B Dans le monde, de fortes inégalités de développement

 Au niveau mondial, les disparités des conditions de vie s’observent dans de nombreux domaines tels que l’éducation, l’alimentation, l’accès aux soins : 14,7 % de la population mondiale adulte est analphabète, 795 millions de personnes sont sous-alimentées, 11 % de la population mondiale n’a pas accès à l’eau potable.

 Dans de nombreux pays, les besoins fondamentaux ne sont pas ou très peu satisfaits. Quand on compare les niveaux de développement à l’aide de l’indicateur de développement humain (idh), des écarts importants apparaissent entre les pays développés et les pays les moins avancés (pma) notamment.

 Les pma sont les pays les plus pauvres et les plus faibles du monde. Trois critères sont retenus : le revenu, le retard dans le développement humain et la vulnérabilité économique du pays (taille de la population, degré d’isolement, exposition aux catastrophes naturelles…). En 2016, on compte 48 pma dont 34 situés sur le continent africain.

Conclure

L’inégale répartition des richesses en Europe et dans le monde s’accompagne de fortes inégalités en termes de conditions de vie et de niveau de développement.