Les interactions au sein d’un écosystème

Merci !

Fiches
Classe(s) : 1re Générale | Thème(s) : Les écosystèmes


Un écosystème est constitué par des êtres vivants interagissant avec leur milieu, mais également entre eux.

I L’écosystème ; biotope et biocénose

Doc1 Interactions au sein d’un écosystème05222_C07_F22_01

Les écosystèmes sont constitués par des communautés d’êtres vivants (biocénose), c’est-à-dire des ensembles de populations d’espèces différentes. Ces êtres vivants inter­agissent au sein de leur milieu de vie, le biotope, caractérisé par des paramètres géographiques et physico-chimiques, dits abiotiques, variables (climat, nature des roches, altitude, etc.).

La biocénose modifie le biotope qui détermine en partie la répartition des espèces. Elle interagit donc également avec le biotope.

II La diversité des interactions biotiques

mot clé

Valeur sélective : mesure de la capacité de survie et de la fécondité d’un individu.

Les relations entre les êtres vivants s’étudient selon les bénéfices ou les coûts qu’ils impliquent pour les organismes. La prédation, par exemple, est bénéfique pour le prédateur, mais néfaste pour la proie.

Ces interactions biotiques ont des effets sur la valeur sélective des organismes impliqués.

Interaction

Définition de la relation

Compétition

Deux espèces exploitent les mêmes ressources

Exploitation

Prédation

Un prédateur consomme une proie

Parasitisme

Obligatoire pour le parasite qui exploite son hôte

Coopération

Mutualisme

Bénéfique et facultative entre deux espèces

Symbiose

Bénéfique et obligatoire entre deux espèces

Doc2 Diversité des relations interspécifiques

Méthode

Déterminer la nature d’une relation biotique

Les plantes de la famille des fabacées présentent souvent des bactéries du genre rhizobium dans leurs cellules racinaires.

Déterminer, à partir de l’exploitation des documents, la nature de la relation entre les fabacées et les bactéries du genre rhizobium.

Doc1 Radioactivité dans les cellules05222_C07_F22_02La fabacée a été placée dans une enceinte contenant du 14CO2.

Doc2 Caractéristiques de plants de fabacées

 

Longueur (en cm)

Masse d’azote (en mg)

Sans bactéries

68,5

0,0034

Avec bactéries

225,5

0,1012

conseils

Étape 1 Analyser le document 1.

Étape 2 Expliquer l’origine de la radioactivité dans les cellules racinaires et relier l’évolution des courbes avec un transfert de molécules.

Étape 3 Analyser le document 2 en réalisant les calculs judicieux et conclure.

solution

Étape 1 La radioactivité dans le cytoplasme des cellules racinaires passe de 80 à 65 % en 3 heures. Elle passe de 20 à 35 % dans le cas des bactéries.

Étape 2 La plante placée dans une enceinte contenant du 14CO2 produit des molécules organiques radioactives par photosynthèse. La baisse de radioactivité dans le cytoplasme équivalente à sa hausse dans les bactéries montre un transfert de molécules carbonées de la plante vers la bactérie.

Étape 3 Avec bactéries, la longueur des plants est multipliée par 3,3. La masse d’azote est multipliée par 29,8. La plante transfère du carbone organique aux bactéries qui favorisent la croissance des fabacées et augmentent leur masse en azote. Les bénéfices sont réciproques, il s’agit d’une relation symbiotique.

Annabac est gratuit en septembre !

Inscris-toi pour en profiter.