Les mémoires : lecture historique

Merci !

Fiches
Classe(s) : Tle L - Tle ES | Thème(s) : Les mémoires : lecture historique


Le schéma à mémoriser

98611_F06-01

Les définitions

mémoire officielle : mémoire influencée par le présent, expression du pouvoir politique à travers des commémorations.

devoir de mémoire : obligation morale de se souvenir d’un événement traumatique afin de rendre hommage aux victimes.

résistancialisme : mythe forgé à la Libération, selon lequel les Français furent majoritairement résistants face à l’occupant au cours de la Seconde Guerre mondiale.

déportation : pendant la Seconde Guerre mondiale, désigne le déplacement des opposants politiques, des résistants, des Juifs, des Tziganes et des personnes jugées asociales par les nazis, vers les camps de concentration et d’extermination.

génocide : terme forgé en 1944 par le juriste Raphael Lemkin pour désigner l’extermination systématique et organisée des Juifs. Il a ensuite désigné le massacre des Tziganes sous le régime nazi, puis celui des Arméniens par les Turcs en 1915.

négationnisme : doctrine qui nie le génocide juif. Ces idées sont passibles de poursuites depuis la loi Gayssot de 1990.

rapatriés : citoyens contraints de rentrer dans leur pays. Dans le cas de l’Algérie, ce mot désigne les européens d’Algérie (pieds-noirs) mais aussi des Juifs séfarades, ainsi qu’un nombre limité de « Français musulmans », désignés par le terme de harkis, supplétifs engagés dans l’armée française de 1957 à 1962.

Les dates à retenir

Les mémoires de la Seconde Guerre mondiale en France

1944 

 Discours du général de Gaulle place de l’Hôtel de Ville (25 août) créant le mythe résistancialiste

1964

Transfert des cendres de Jean Moulin au Panthéon

1971

Sortie du film Le Chagrin et la Pitié de Marcel Ophüls

1973 

Publication de La France de Vichy de Robert Paxton 

1990

Loi Gayssot faisant du négationnisme un délit

1995

Reconnaissance officielle de la responsabilité de l’État français dans la déportation des Juifs

Les mémoires de la guerre d’Algérie

1964 

Loi d’amnistie pour les militaires français ayant combattu en Algérie

1991

Publication de La Gangrène et l’Oubli. La Mémoire de la guerre d’Algérie de Benjamin Stora

1999

Loi reconnaissant officiellement la guerre d’Algérie

2005

Reconnaissance par la France des souffrances des Français rapatriés d’Afrique du Nord et d’Indochine suite aux guerres de décolonisation

2016

Reconnaissance de la responsabilité de la France dans l’abandon des harkis en 1962