Les modes de scrutin

Merci !

Fiches
Classe(s) : Tle ES | Thème(s) : Le système politique démocratique
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
&nbsp
Les modes de scrutin

FB_Bac_98605_SspT_ES_007

7

21

3

Le vote est l&rsquo acte essentiel de la participation &agrave la vie politique. Comment ce vote est‑ il   organis&eacute   ?

1Les scrutins majoritaires

AD&eacute finition et objectif des scrutins majoritaires

&thinsp Les scrutins majoritaires constituent le mode le plus ancien de d&eacute signation des &eacute lus  : sont &eacute lus ceux qui ont obtenu le plus de voix. Ce mode de scrutin* permet de faire &eacute merger une majorit&eacute stable, mais il est peu &eacute galitaire car il ne donne aucun &eacute lu aux tendances minoritaires.

&thinsp En France, le pr&eacute sident de la R&eacute publique et les d&eacute put&eacute s sont &eacute lus au scrutin majoritaire. En effet, lorsque le g&eacute n&eacute ral de Gaulle d&eacute finit les grandes orientations de la Constitution de la Ve  R&eacute publique en 1958, il veut mettre fin &agrave la faiblesse des gouvernements de la IVe  R&eacute publique. Le scrutin majoritaire lui appara&icirc t comme le meilleur moyen de donner naissance &agrave un gouvernement stable et fort.

BLes diff&eacute rents types de scrutin majoritaire

Le scrutin majoritaire peut &ecirc tre de type uninominal ou plurinominal.

&thinsp Dans le premier cas, une seule personne est &eacute lue  : le scrutin est uninominal.

Si le scrutin ne comprend qu&rsquo un tour, comme au Royaume-Uni, c&rsquo est le candidat ayant obtenu le plus grand nombre de voix qui est &eacute lu, m&ecirc me s&rsquo il ne dispose que d&rsquo une majorit&eacute relative (moins de 50  % des voix). Ce mode de scrutin tend &agrave renforcer la position du parti arriv&eacute en t&ecirc te des &eacute lections. Dans le scrutin majoritaire &agrave deux tours, comme c&rsquo est le cas en France pour les &eacute lections l&eacute gislatives, un second tour est n&eacute cessaire si, au premier tour, aucun candidat n&rsquo a obtenu de majorit&eacute absolue (plus de 50  % des voix). Au second tour est &eacute lu le candidat ayant obtenu le plus de voix.

&thinsp Dans le scrutin majoritaire plurinominal, plusieurs candidats sont &eacute lus en m&ecirc me temps sur un territoire donn&eacute . Le plus souvent, les &eacute lecteurs votent pour une liste de candidats et l&rsquo &eacute lection comprend deux tours. Au second tour, on peut avoir recours au panachage des listes. Il est alors possible de rayer les noms d&rsquo une liste et d&rsquo ajouter des noms d&rsquo une autre liste  : c&rsquo est le cas des &eacute lections municipales en France pour les communes de moins de 1  000  habitants.

2Les scrutins proportionnels

AD&eacute finition et objectif des scrutins proportionnels

&thinsp Un scrutin proportionnel est un scrutin qui donne aux partis politiques pr&eacute sentant des candidats un nombre d&rsquo &eacute lus proportionnel au total des suffrages obtenus sur un territoire donn&eacute . G&eacute n&eacute ralement, c&rsquo est un scrutin de liste. Ce type de scrutin est utilis&eacute en France pour l&rsquo &eacute lection des s&eacute nateurs dans les d&eacute partements o&ugrave il y a quatre s&eacute nateurs ou plus.

&thinsp L&rsquo objectif du scrutin proportionnel est de permettre aux partis tr&egrave s minoritaires d&rsquo &ecirc tre repr&eacute sent&eacute s. Cependant, il risque de conduire &agrave un &eacute miettement des assembl&eacute es en de nombreuses fractions, rendant difficile la constitution du pouvoir ex&eacute cutif et la stabilit&eacute gouvernementale.

BLe fonctionnement du scrutin proportionnel

&thinsp Pour calculer le nombre de si&egrave ges obtenus par liste, on proc&egrave de en deux temps.

1. On mesure tout d&rsquo abord le quotient &eacute lectoral en faisant le rapport entre le total des suffrages exprim&eacute s et le nombre de si&egrave ges &agrave pourvoir.

2. Les si&egrave ges qui restent &agrave affecter sont ensuite pourvus selon la m&eacute thode du plus fort reste ou de la plus forte moyenne(&gt fiche14).

&thinsp Les syst&egrave mes mixtes combinent les r&egrave gles des scrutins majoritaire et proportionnel. Ils sont rarement utilis&eacute s et souvent critiqu&eacute s pour leur complexit&eacute . En France, les &eacute lections municipales des communes de plus de 1  000  habitants ont ainsi un mode de scrutin mixte introduisant un m&eacute canisme propre aux scrutins proportionnels dans un scrutin &agrave dominante majoritaire.

Conclure

Il existe deux principaux modes de scrutin  : le scrutin majoritaire et le scrutin proportionnel. Chaque mode de scrutin correspond &agrave une conception de la vie politique, qu&rsquo il influence fortement.

>>