Les objectifs et les stratégies de santé : du préventif au curatif

Merci !

Fiches
Classe(s) : Tle ST2S | Thème(s) : L'évolution de la politique de santé et les objectifs de santé

A La prévention

Sa mise en œuvre débute dès l’Antiquité et prend fin avec l’épidémie de tuberculose de 1914 qui se caractérise par une mortalité très élevée. La prévention se manifeste par l’hygiène corporelle, souvent publique (bains, thermes, douches, premières vaccinations…).

La loi de santé publique du 15 janvier 1902 relative à la santé publique réaffirme le rôle du maire en cas d’épidémie et précise quelles sont les précautions à prendre pour prévenir la contagion.

B La prépondérance du soin (curatif)

Les stratégies curatives sont privilégiées dans le courant du xxe siècle entre les fléaux sanitaires relatifs à la propagation de maladies non maîtrisées (tuberculose 1914) et les crises sanitaires des années 1980.

En effet, la prévention n’a pas suffi à éradiquer la tuberculose. On s’aperçoit de l’utilité des découvertes de Pasteur (pénicilline et antibiotiques). C’est une période où l’on soigne toutes les maladies après coup ; la prévention n’a à cette époque que très peu de place.

C Le retour à la prévention

Dans les années 1980, le sida apparaît. Cette maladie se caractérise par un virus qui mute et les chercheurs ne parviennent pas à guérir les personnes contaminées. Le seul moyen de ne pas décéder du sida reste de ne pas être contaminé par le virus. La prévention occupe de nouveau une place privilégiée. Par ailleurs, d’autres crises ébranlent les pouvoirs publics (la vache folle, le sang contaminé) et remettent en cause le manque de prévention.

La loi du 9 août 2004 est la deuxième loi de santé publique relative à la politique de santé publique. Elle met l’accent sur la surveillance de l’état de santé de la population, sur la lutte contre les épidémies, sur l’information et l’éducation à la santé. En outre, elle s’attache également à la réduction des inégalités de santé. De plus, elle propose 100 objectifs de santé publique à atteindre.

La loi du 26 janvier 2016 est la troisième loi de santé publique. Elle modifie profondément le système des agences sanitaires qui avaient été mis en place. On l’appelle aussi « loi de modernisation du système de santé ». Elle crée l’agence santé publique chargée de gérer toute la prévention, l’éducation à la santé mais également la sécurité sanitaire.

#quiz

Des questions pour réviser

foucherconnect.fr/20pbterst2s02