Les orientations stratégiques des organisations à but non lucratif

Merci !

Fiches
Classe(s) : 1re STMG | Thème(s) : Les organisations de la société civile peuvent-elles se passer de stratégie ?

Les stratégies des associations s’expriment essentiellement en termes de développement de leur structure, de mobilisation de leurs ressources financières et humaines, et d’orientation de leur activité.

A Le développement de l'organisation

Le développement d’une organisation à but non lucratif dépend principalement de sa dimension et de son champ d’action (international, régional…) ainsi que de l’étendue de ses activités. En conséquence, elle a le choix entre s’implanter ou non dans une zone précise, diversifier ou non ses activités, se centrer ou non sur une compétence précise.

Exemple

Emmaüs a choisi progressivement de ne plus se limiter au mal-logement mais de s’intéresser aussi à l’insertion professionnelle des personnes les plus dans le besoin.

Pour développer sa structure et ses activités, une association peut, par exemple, mettre en œuvre des relations de partenariat avec d’autres structures, publiques ou privées, bâtir une politique de communication, élargir la gamme des activités proposées, etc. Le développement d’une association repose principalement sur l’accroissement de ses ressources.

B L’optimisation des ressources

Une organisation de la société civile peut chercher à optimiser ses ressources. Les ressources financières peuvent être de 3 ordres :

les ressources propres de l’association qui sont les adhésions, les recettes de ventes, les recettes de spectacles ou d’animations diverses ;

les subventions qui peuvent être versées par une organisation publique : commune, département, région mais aussi ministère, institution européenne, etc. ;

les donations et les legs privés qui ne sont possibles que pour les associations reconnues d’utilité publique, c’est-à-dire ayant rempli un certain nombre de critères très stricts.

Une association peut s’engager durablement dans un partenariat avec l’État et obtenir des subventions publiques dès qu’elle exerce une activité se rattachant à un service public et qu’elle accepte un contrôle de son action stratégique et de sa gestion financière. Une association peut également accroître ses ressources financières par la recherche de sponsors ou de mécènes, l’organisation d’événements, etc.

#vidéo

Les bénévoles

foucherconnect.fr/19pbstmg63

C La recherche de ressources humaines

La recherche de ressources humaines est souvent au cœur des stratégies des organisations de la société civile : bien souvent, les associations fonctionnent grâce à leurs bénévoles, qui constituent pour elles une ressource fondamentale. En plus des bénévoles, les associations emploient parfois des salariés, soumis au droit du travail.

On peut aussi trouver des volontaires, dont le statut est à mi-chemin entre les bénévoles et les salariés. Les volontaires perçoivent une indemnité inférieure au Smic et bénéficient d’avantages sociaux (cotisation aux régimes de retraite et chômage).

À savoir

Le mécénat d’entreprise est un soutien financier, humain ou matériel apporté sans contrepartie directe par une entreprise à une association ou activité d’intérêt général (solidarité, environnement, culture, recherche…). Le sponsoring est un contrat par lequel une entreprise finance une association en échange d’une promotion et d’une publicité de sa marque.

D L’orientation de l’activité

Une organisation de la société civile peut choisir une stratégie visant à orienter son activité :

15493_F11_01_stdi