Les phénomènes mécaniques de la digestion

Merci !

Fiches
Classe(s) : 1re ST2S | Thème(s) : La physiologie de la digestion

Au cours de sa progression par péristaltisme dans le tube digestif, le contenu alimentaire est brassé et fragmenté, ce qui augmente la surface de contact avec les sécrétions digestives. Ces phénomènes mécaniques sont permis grâce aux contractions de la musculeuse présente dans la paroi du tube digestif.

Définition

Digestion : ensemble des phénomènes mécaniques et chimiques aboutissant à la simplification des aliments en molécules de petite taille utilisables par les cellules, les nutriments.

Tableau de 7 lignes, 4 colonnes ;Tetière de 1 lignes ;Ligne 1 : Organes;Phénomènes mécaniques;État à l’entrée;État à la sortie;Corps du tableau de 6 lignes ;Ligne 1 : Bouche; Mastication : action des dents (fractionnement, broyage)Insalivation : action de la salive (humidification, lubrification); Aliment; Amas pâteux : bol alimentaire; Ligne 2 : Pharynx; Déglutition : passage des aliments de la bouche vers l’œsophage grâce à l’action de la langue; Bol alimentaire; Bol alimentaire; Ligne 3 : Œsophage; Mouvements péristaltiques : progression; Bol alimentaire; Bol alimentaire; Ligne 4 : Estomac; Brassage, fragmentation; Bol alimentaire; Bouillie épaisse : chyme; Ligne 5 : Intestin grêle; Brassage, imprégnation avec les sécrétions hépatiques, pancréatiques et intestinalesMouvements péristaltiques : progression; Chyme; Émulsion fluide et homogène : chyle; Ligne 6 : Côlon; Mouvements péristaltiques : progressionDéfécation : élimination des résidus non-digérés dans les selles; Chyle (résidus de la digestion); Selles (= matières fécales);

Remarque

L’eau, les sels minéraux et les vitamines sont déjà à l’état de nutriments ; ils ne sont donc pas digérés lors de leur transit dans le tube digestif.

À savoir

Le péristaltisme est une succession d’ondes de contractions et de relâchements de la musculeuse qui se propagent le long du tube digestif. Celles-ci permettent la progression du contenu digestif.

La fermeture du cardia empêche le reflux du chyme vers l’œsophage. Lorsqu’il est suffisamment fluide, le chyme est ensuite évacué dans l’intestin grêle grâce à des ouvertures saccadées du pylore.

15492_P2_48

Le mécanisme de la déglutition