Les principes des régimes de retraite

Merci !

Fiches
Classe(s) : Tle ES | Thème(s) : Économie et démographie
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
 
Les principes des régimes de retraite

FB_Bac_98602_EcoT_ES_008

8

25

3

Quels sont les caractéristiques et les problèmes posés par les régimes de retraite ?

1Le régime de retraite par répartition

ALes caractéristiques du régime par répartition

 Dans un système de retraite par répartition*, les cotisations, versées par les actifs au titre de l’assurance vieillesse, sont immédiatement utilisées pour payer les pensions des retraités. Ce système repose donc sur une forte solidarité entre générations. Son équilibre financier dépend du rapport entre le nombre de cotisants et le nombre de retraités.

date clé En France, le premier régime de retraite a été créé en 1673 pour les officiers de la marine royale.

 En France, l’âge légal de la retraite est, depuis la réforme des retraites de 2010, de 62 ans pour les générations nées à partir de 1956, et pour percevoir une retraite à taux plein, les actifs doivent avoir cotisé 41,5 années. S’ils n’ont pas cotisé suffisamment, ils devront continuer leur activité jusqu’à l’âge de 67 ans, ou connaîtront une décote sur leur pension de retraite.

BLes problèmes posés par le régime par répartition

 Le régime par répartition adopté en France connaît un problème de financement du fait du vieillissement de la population. Celui-ci entraîne en effet un poids croissant du nombre d’inactifs par rapport au nombre d’actifs occupés : c’est le ratio de dépendance*.

 Pour y faire face, plusieurs politiques peuvent être menées. Les premières consistent à reculer l’âge de la retraite et à allonger la durée de cotisation. Les autres peuvent porter sur la diminution du montant des cotisations, ou du montant des retraites, provoquant ainsi la baisse du taux de remplacement* (rapport entre la pension versée et le revenu d’activité).

 Une autre voie est d’encourager les actifs à constituer un capital qui leur sera reversé au moment de la retraite.

2Le régime de retraite par capitalisation

ALes caractéristiques du régime par capitalisation

 Dans un système de retraite par capitalisation*, les actifs d’aujour­d’hui épargnent en vue de leur propre retraite. Les « cotisations » font l’objet de placements financiers ou immobiliers, dont le rendement dépend essentiellement de l’évolution des taux d’intérêt.

 Le plus souvent, le capital accumulé par les actifs est géré par des sociétés spécialisées : fonds de pension, assurance-vie ou fonds de placement. La capitalisation peut être à cotisations définies ou à prestations définies. Dans le premier cas, les cotisations sont fixées et le niveau de prestations est constaté à l’âge légal de la retraite. Dans le second cas, le montant de la retraite est déterminé et les cotisations sont ajustées régulièrement.

BLes problèmes posés par le régime par capitalisation

 La retraite par capitalisation ne fait pas appel à la solidarité entre générations, et ses détracteurs expliquent qu’elle nuit à la cohésion sociale. En effet, les intérêts des actifs et des retraités peuvent être contradictoires. Alors que les premiers cherchent à préserver leur emploi, les seconds désirent maintenir un niveau élevé de pension de retraite. Or celui-ci dépend du rendement des placements réalisés par les fonds de pension, maximisé lorsque les taux d’intérêt sont élevés et les coûts salariaux faibles.

 La retraite par capitalisation est sensible aux crises financières* et économiques, puisque le capital qui doit financer les retraites risque alors de perdre de sa valeur. C’est pour cette raison que la retraite par répartition s’est imposée au cours des années 1930 et 1940 en Europe continentale.

 Les difficultés que connaît la retraite par répartition incitent les États concernés à introduire une dose de capitalisation dans leur régime de retraite. C’est le cas de la France avec le développement des retraites complémentaires.

Conclure

Le vieillissement de la population pose le problème du financement des retraites, en particulier pour les pays qui ont adopté un système par répartition.

>>