Les propositions subordonnées

Merci !

Fiches
Classe(s) : 1re ES - 1re L - 1re S - 1re STI2D - 1re STMG - 1re ST2S - 1re STL - Tle ES ... | Thème(s) : La phrase
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
 
Les propositions subordonnées
 
 

FB_Bac_98599_AllT_TT_051

51

95

5

Une proposition subordonnée est introduite par un mot de subordination qui?peut?être?une?conjonction de subordination, un?mot?interrogatif, un?pronom relatif.

Il peut s’agir également d’une?subordonnée infinitive. Le?groupe verbal est toujours en dernière position.

1Les subordonnées sujet ou objet

ALa subordonnée infinitive et la subordonnée introduite par?dass

La subordonnée infinitive et la subordonnée introduite par dass peuvent être sujet ou objet dans la phrase.

 
  • Es ist schön, durch den Wald zu wandern. [sujet]
  • Il est agréable de se promener dans la forêt.
  • Ich glaube, dass er heute Abend ankommt. [objet]
  • Je crois qu’il arrive ce soir.

B La subordonnée interrogative indirecte

?Ob (si)

L’interrogation globale est introduite par ob.

 

Ich weiß nicht, ob er kommt. (Kommt er oder nicht?)

Je ne sais pas s’il viendra.

?Wann, wo, wie… (quand, où, comment…)

L’interrogation partielle est introduite par un mot interrogatif?: wann, wo, wie, warum, wer…

 

Er fragt, wo sie ist / warum sie noch nicht da ist.

Il demande, où elle est / pourquoi elle n’est pas encore là.

2Les subordonnées relatives

Elles sont introduites par un pronom relatif qui se décline.

A Déclinaison du pronom relatif

Le pronom relatif se décline selon sa fonction dans la proposition. Sa déclinaison est celle de l’article défini sauf au datif pluriel et au génitif.

 

?

Masculin

Féminin

Neutre

Pluriel

Nominatif

der

die

das

die

Accusatif

den

die

das

die

Datif

dem

der

dem

denen

Génitif

dessen

deren

dessen

deren

 
 
  • Mein Bruder, der [sujet]in Berlin studiert, ist älter als ich.
  • Mon frère, qui fait ses études à Berlin, est plus âgé que moi.
  • In dem Haus, das [complément d’objet]du siehst, wohnt ein Freund.
  • Dans la maison que tu vois habite un ami.
  • Die Kinder, mit denen [complément prépositionnel]ich eben sprach, kenne ich schon lange. Je connais depuis longtemps les enfants auxquels je viens de parler.

BTraduction de «?dont?»

«?Dont?» ne se traduit pas toujours par un génitif.

 

Il n’a pas encore la place dont il rêve.

Die Stelle, von der er träumt, hat er noch nicht.

Notez bien
  • Le pronom relatif au génitif fonctionne comme un génitif saxon, c’est-à-dire qu’il n’est pas suivi d’un article.
  • Mein Bruder, dessen Freundin in Berlin studiert, lebt in Bonn.
  • Mon frère, dont l’amie étudie à Berlin, vit à Bonn.
  • Quelquefois, dessen et deren remplacent le déterminant possessif.
  • Das sind Meyers. Deren Haus solltest du mal sehen!
  • Ce sont les Meyer. Tu devrais voir leur maison?!

3Les subordonnées de but

Ces subordonnées peuvent se construire à l’aide de la conjonction damit ou sous la forme d’une infinitive.

?Damit s’utilise quand le sujet de la principale n’est pas le même que celui de la subordonnée.

 

Er schwieg, damit sie nicht merkte, wie traurig er war.

Il se tut pour qu’elle ne s’aperçoive pas de sa tristesse.

? Lorsque le sujet de la principale est le même que celui de la subordonnée, on peut utiliser um… zu.

 

Er schwieg, um sie nicht zu verletzen.

Il se tut pour ne pas la blesser.

>>