Les registres littéraires

Merci !

Fiches
Classe(s) : 2de | Thème(s) : Les procédés littéraires
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
 
Les registres littéraires

FB_Bac_98609_Fra2_TT_009

9

23

1

Le registre d’un texte désigne l’ensemble des éléments que l’auteur met en jeu pour faire naître une émotion ou une réaction chez le lecteur (le spectateur ou l’auditeur).

1Registre épique et registre lyrique

ALe registre épique

Il cherche à provoquer l’admiration en exaltant les exploits d’un héros, tout comme le genre antique de l’épopée narrait les hauts faits de personnage sublimes. Il utilise l’hyperbole, les gradations, les superlatifs.

BLe registre lyrique

Il cherche à provoquer l’émotion en mobilisant la sensibilité du locuteur. Il est donc marqué par l’omniprésence de la 1re personne et des champs lexicaux liés aux divers sentiments, mais il témoigne aussi d’une attention particulière à la musicalité des mots ; aussi est-il le plus souvent lié à la poésie.

2Les registres tragique, comique et pathétique

ALe registre tragique

Il cherche à provoquer la terreur et la pitié par le spectacle d’un destin voué à la mort ; il met en scène des personnages nobles aux prises avec des forces qui les dépassent (fatalité, malédictions, passions destructrices).

BLe registre comique

Il cherche à provoquer le rire grâce à des procédés tels que l’ironie, la parodie, l’humour ou la caricature.

CLe registre pathétique

Il cherche à provoquer la tristesse et la compassion en décrivant les souffrances (pathos en grec) humaines. Il utilise volontiers le champ lexical de la douleur et de la souffrance, les exclamations et interjections, les images violentes et les hyperboles.

3Registre merveilleux et registre fantastique

ALe registre merveilleux

Il cherche à dépayser le lecteur en le plongeant dans un univers irréel, caractérisé par la présence d’êtres surnaturels et l’existence de pouvoirs magiques : dans les contes de fées, personne ne s’étonne de croiser un ogre ou de devoir affronter une sorcière.

BLe registre fantastique

Il cherche à provoquer la peur et l’angoisse en montrant l’intrusion d’un événement surnaturel dans un monde donné comme réel. Il repose sur l’hésitation du narrateur ou du personnage entre deux interprétations, l’une rationnelle et l’autre surnaturelle.

4Les registres liés à l’argumentation

ALe registre oratoire

Il cherche à impressionner pour convaincre ou persuader. Il se fonde sur des procédés d’expression (emploi de la 1re personne, apostrophes, questions rhétoriques, répétitions, images marquantes, etc.) qui augmentent l’effet du discours sur le destinataire.

BLe registre didactique

Il cherche à enseigner quelque chose. Il se fonde sur un vocabulaire clair et précis, une structure rigoureuse soulignée par l’emploi de nombreux mots de liaison.

CLe registre polémique

Il cherche à provoquer l’indignation en dénonçant une situation ou une personne (du grec polemos, « combat »). Il utilise l’hyperbole, un vocabulaire souvent péjoratif, des répétitions ou des questions rhétoriques.

DLe registre satirique

Il cherche à provoquer le rire moqueur par la dénonciation railleuse des défauts et des vices d’une époque, d’une classe sociale ou d’un individu. Il emploie pour cela l’ironie, le sarcasme ou l’invective.

Conclure

Pour déterminer le registre d’un texte, il faut donc identifier l’effet qu’il cherche à provoquer sur son lecteur et les procédés qu’il emploie à cet effet.

>>