Les stratégies concurrentielles des entreprises

Merci !

Fiches
Classe(s) : Tle ES | Thème(s) : Stratégies d'entreprises et politique de concurrence dans une économie globalisée
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
&nbsp
Les strat&eacute gies concurrentielles des  entreprises

FB_Bac_98602_EcoT_ES_015

15

39

4

(&gt d&eacute pliant,V)

Pour r&eacute aliser un profit dans  un  environnement concurrentiel, les entreprises doivent adopter des strat&eacute gies concurrentielles*.

1Les strat&eacute gies de prix

En principe, le prix est la principale information dont disposent les consommateurs sur un march&eacute de concurrence et une baisse des prix entra&icirc ne une hausse de la consommation d&rsquo un bien.

ALes caract&eacute ristiques

&thinsp Pour lutter contre la concurrence, l&rsquo entreprise peut adopter une strat&eacute gie de prix en proposant des prix inf&eacute rieurs &agrave ceux des entreprises concurrentes sur le march&eacute . L&rsquo entreprise cherche ainsi &agrave accro&icirc tre sa comp&eacute titivit&eacute -prix. Mais pour continuer &agrave r&eacute aliser un profit, elle doit n&eacute cessairement diminuer ses co&ucirc ts de production.

&thinsp La baisse des co&ucirc ts de production peut &ecirc tre obtenue en augmentant le volume de la production, permettant des &eacute conomies d&rsquo &eacute chelle gr&acirc ce &agrave la baisse du co&ucirc t unitaire de production. L&rsquo entreprise peut &eacute galement rationaliser son processus de production par une meilleure organisation du travail et une meilleure utilisation de ses capacit&eacute s de production.

BLes limites

&thinsp Une baisse des prix peut entra&icirc ner une &laquo   guerre des prix  &raquo qui se traduit parfois par des pertes pouvant obliger les entreprises &agrave abandonner le march&eacute . De plus, la volatilit&eacute des go&ucirc ts des consommateurs incite les entreprises &agrave continuellement innover, ce qui entra&icirc ne des co&ucirc ts importants et difficiles &agrave ma&icirc triser.

chiffres cl&eacute s L&rsquo entr&eacute e de Free sur le  march&eacute de la t&eacute l&eacute phonie mobile, en janvier  2012, a entra&icirc n&eacute une baisse moyenne des prix sur les forfaits de 12,7  % en 2012 et une hausse de la consommation de 6,6  %.

&thinsp L&rsquo environnement &eacute conomique li&eacute &agrave la demande ou &agrave l&rsquo apparition de nouveaux concurrents &eacute volue de plus en plus rapidement, ce qui suppose une tr&egrave s grande flexibilit&eacute dans les choix strat&eacute giques des entreprises. Une strat&eacute gie de prix peut ainsi s&rsquo av&eacute rer rapidement insuffisante pour obtenir un avantage concurrentiel.

2Les strat&eacute gies de diff&eacute renciation

ALes caract&eacute ristiques

&thinsp La strat&eacute gie de diff&eacute renciation des produits consiste &agrave offrir des produits qui se singularisent par rapport &agrave ceux des concurrents. Ce sont les caract&eacute ristiques du produit qui attirent les consommateurs et non pas son prix. On parle alors de comp&eacute titivit&eacute structurelle ou &laquo   hors-prix  &raquo .

&thinsp Il existe plusieurs facteurs de diff&eacute renciation des produits  : la qualit&eacute , le conditionnement, les services accompagnant la vente, et l&rsquo effet d&rsquo image. Cette strat&eacute gie doit fid&eacute liser les consommateurs et constituer une barri&egrave re &agrave l&rsquo entr&eacute e* pour les concurrents potentiels. Cette strat&eacute gie de diff&eacute renciation peut &eacute galement procurer un profit plus important dans la mesure o&ugrave le consommateur accepte de payer un prix plus &eacute lev&eacute pour le produit.

BLes limites

&thinsp Toutes les activit&eacute s ne se pr&ecirc tent pas &agrave une strat&eacute gie de diff&eacute renciation. Ainsi, si pour les produits du secteur de la mode ou du luxe, la diff&eacute renciation peut constituer un atout sur le march&eacute , ce n&rsquo est pas le cas pour les produits banalis&eacute s.

&thinsp La strat&eacute gie de diff&eacute renciation repose sur des comp&eacute tences sp&eacute cifiques que le consommateur reconna&icirc t &agrave l&rsquo entreprise. Si celles-ci ne justifient pas la diff&eacute rence de prix pratiqu&eacute e par l&rsquo entreprise, ou encore si l&rsquo &eacute l&eacute ment de diff&eacute renciation se banalise ou est imit&eacute , l&rsquo entre&shy prise ne pourra plus maintenir sa part de march&eacute .

Conclure

Afin d&rsquo accro&icirc tre leur profit, les entreprises mettent en &oelig uvre deux strat&eacute gies principales  : les prix et  la  diff&eacute renciation des produits. Mais ces strat&eacute gies connaissent certaines limites.

>>