Les stratégies de prix du monopole discriminant

Merci !

Fiches
Classe(s) : Tle ES | Thème(s) : Stratégies d'entreprises et politique de concurrence dans une économie globalisée
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
&nbsp
Les strat&eacute gies de prix du  monopole  discriminant

FB_Bac_98602_EcoT_ES_016

16

39

4

Un monopole discriminant* est  une  situation de monopole sur le march&eacute dans  laquelle  un produit est vendu &agrave des prix diff&eacute rents.

1Les caract&eacute ristiques des monopoles discriminants

ALe monopole discriminant

&thinsp La discrimination par le prix est une pratique qui consiste &agrave fixer diff&eacute rents prix pour le m&ecirc me bien (ou pour plusieurs biens similaires). On peut trouver comme exemples de discrimination par le prix les tarifs &eacute tudiants, les tarifs d&eacute gressifs, les rabais ou encore les coupons.

&thinsp La discrimination du premier degr&eacute introduit une discrimination parfaite  : chaque consommateur ach&egrave te chaque unit&eacute de bien en fonction de ses ressources.

&thinsp La notion de discrimination du second degr&eacute indique que le prix pay&eacute par chaque consommateur d&eacute pend du volume achet&eacute .

&thinsp La discrimination du troisi&egrave me degr&eacute correspond &agrave une discrimination par segments ou classes de consommateurs, identifiables a  priori.

BLes conditions du monopole discriminant

&thinsp La premi&egrave re condition qui permet au monopole de pratiquer une tarification discriminante est l&rsquo impossibilit&eacute pour un acheteur de revendre le bien  : on parle de &laquo   non-transf&eacute rabilit&eacute   &raquo des produits. Il s&rsquo agit d&rsquo emp&ecirc cher les consommateurs disposant des prix les plus bas de concurrencer le monopole dans l&rsquo approvisionnement des autres consommateurs (billets de train achet&eacute s bon march&eacute non &eacute changeables).

&thinsp Alors que dans le cas g&eacute n&eacute ral le monopole ne conna&icirc t que la demande globale, le monopole discriminant doit avoir une information parfaite sur la demande des consommateurs pour pratiquer la discrimination par les prix, soit &agrave des consommateurs individuels soit &agrave des segments de consommateurs (taux d&rsquo utilisation d&rsquo un &eacute quipement sportif collectif, par exemple).

2Les effets des monopoles discriminants

AMonopole discriminant et redistribution

&thinsp En principe, sur un march&eacute de monopole, le prix de monopole entra&icirc ne un transfert de revenus en faveur du producteur et au d&eacute triment du consommateur, car il est plus &eacute lev&eacute que celui du march&eacute concurrentiel*. Mais la discrimination par les prix a des effets redistributifs, car elle avantage certains consommateurs qui ne pourraient acqu&eacute rir un bien s&rsquo il &eacute tait vendu au prix moyen de monopole. Dans certains cas, cet effet redistributif peut justifier l&rsquo existence du monopole public.

&thinsp La discrimination permet &eacute galement au monopole d&rsquo &eacute largir son offre et ainsi d&rsquo accro&icirc tre son profit (cartes de fid&eacute lit&eacute , par exemple).

&thinsp Ainsi, le monopole discriminant peut avoir la m&ecirc me efficacit&eacute qu&rsquo un march&eacute de concurrence pure et parfaite satisfaisant &agrave la fois les consommateurs et les producteurs (optimum de march&eacute ).

BMonopole discriminant et tarification sociale

&thinsp Le secteur des t&eacute l&eacute communications a connu ces derni&egrave res ann&eacute es deux mutations majeures  : technologique (passage &agrave l&rsquo &egrave re num&eacute rique) et institutionnelle (passage d&rsquo une r&eacute gulation s&rsquo apparentant &agrave celle d&rsquo un monopole public &agrave une r&eacute gulation par la concurrence). Ces changements entra&icirc nent une red&eacute finition de la tarification qui allie &eacute quit&eacute sociale et efficacit&eacute &eacute conomique (tarification sociale pour l&rsquo acc&egrave s &agrave Internet mise en place en 2011).

&thinsp La possibilit&eacute d&rsquo acc&eacute der au transport int&eacute rieur est devenue un droit depuis les ann&eacute es  1980, et ce droit a &eacute t&eacute r&eacute affirm&eacute par la loi Solidarit&eacute et renouvellement urbain (sru) en 2000. Tout b&eacute n&eacute ficiaire de la couverture m&eacute dicale universelle compl&eacute mentaire doit ainsi b&eacute n&eacute ficier d&rsquo une r&eacute duction (au moins 50  %) dans les transports urbains  : le transport urbain collectif devient un monopole discriminant.

Conclure

Il existe plusieurs types de discrimination par les prix. La  politique tarifaire de certains monopoles peut s&rsquo inscrire dans un contexte de redistribution des richesses.

>>