Les subordonnées conditionnelles

Merci !

Fiches
Classe(s) : 1re Générale - 1re ST2S - 1re STI2D - 1re STL - 1re STMG - Tle Générale - Tle ST2S - Tle STI2D ... | Thème(s) : La phrase
 

La proposition subordonnée conditionnelle est généralement introduite par if et se place avant ou après la proposition principale. Elle indique que l’action de la principale ne peut être réalisée que sous certaines conditions. Les temps utilisés varient selon la manière dont est envisagée la condition

I L’irréel du futur

 Quand il s’agit de faire une hypothèse sur l’avenir et d’exprimer une condition réalisable dans le futur, if (= si) est suivi du présent simple.

If + présent simple will + BV

If you go to London, you will probably see the famous Royal Guards.

 Pour indiquer un degré de probabilité moins fort, on peut utiliser could, may ou might.

If you go to London, you might see the Royal Family.

Si tu vas à Londres, tu pourras peut-être voir la famille royale.

 On peut également utiliser le présent simple lorsque la condition est immanquablement suivie de la conséquence.

If you go to London, you cross the Channel.

Si tu vas à Londres, tu traverses la Manche.

II L’irréel du présent

 Quand la condition est présentée comme irréalisable dans le présent, if est suivi du prétérit simple.

If + prétérit simplewould + BV

If I had more time, I would learn how to play the violin.

Si j’avais plus de temps, j’apprendrais à jouer du violon.

 Pour exprimer la possibilité, would est remplacé par could ou might :

If I had more time, I could travel more often.

Si j’avais plus de temps, je pourrais voyager plus souvent.

If I had more time, I might visit the world.

Si j’avais plus de temps, je pourrais peut-être partir voir le monde.

À noter

Would se contracte en ’d comme had : I’d learn (I would learn = j’apprendrais) ≠ I’d learnt (I had learnt = j’avais appris)

 Cas particulier : après if, on utilise were (prétérit de be) à toutes les personnes, y compris après I et he/she/it.

If she were still alive, I would invite her.

If I were rich, I would buy a new house.

Toutefois, dans la langue parlée, was a tendance à remplacer were à la 1re et à la 3e personne du singulier (if she was still alive…, if I was rich…).

III L’irréel du passé

 Quand la condition est présentée comme irréalisable dans le passé, if est suivi du past perfect (had + participe passé du verbe).

If + past perfectwould have + part. passé

If I had had more time, I would have learnt how to play the violin.

Si j’avais eu plus de temps, j’aurais appris à jouer du violon.

 Comme au présent, on peut remplacer would par could ou might.

If I had had more time, I could have travelled more often.

Si j’avais eu plus de temps, j’aurais pu voyager plus souvent.

If I had had more time, I might have visited the world.

Si j’avais eu plus de temps, j’aurais peut-être pu partir voir le monde.

À noter

Dans un style de langue plus formel, la condition peut être exprimée en inversant had et le sujet : If I had known… devient Had I known… (= si j’avais su).

 

Zoom

Comment traduire si ?

N6588_C11_31_02

You can borrow my jumper, if / provided that you bring it back to me.

Tell me if / in case you change your mind.

Tell me whether you like it or not.

I have to make a decision on whether I should leave France.

 

Annabac est gratuit en septembre !

Inscris-toi pour en profiter.