Les systèmes alimentaires dans le monde

Merci !

Fiches
Classe(s) : 2de | Thème(s) : Gérer les ressources terrestres
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
 
Les systèmes alimentaires dans le monde

FB_Bac_98613_Hge2_TT_034

34

xx

1

Différentes stratégies agricoles tentent de répondre aux besoins alimentaires des hommes.

1L’agriculture ultra-performante des États-Unis

ALa première agriculture du monde

 Des conditions naturelles favorables (terres riches, climats variés) permettent la culture de tous les produits agricoles.

Les exploitations sont vastes, l’équipement est moderne et l’utilisation d’engrais et de produits phytosanitaires est massive.

 Les agriculteurs représentent 2 % des actifs mais l’agrobusiness mobilise 15 % de la population active.

BUn secteur agroalimentaire très puissant


info En 2013, aux États-Unis, 90 % de la production de maïs, de coton, de soja est basée sur les ogm.

 En amont, la recherche agronomique fournit de nouvelles semences génétiquement modifiées (ogm).

 En aval, le secteur agro­alimentaire est dominé par des firmes transnationales.

CLes États-Unis, principal pays nourricier du monde

 L’agriculture peut nourrir plus de 300 millions ­d’habitants.

 Les États-Unis sont le 1er exportateur mondial de maïs et le blé 2e de soja. Ils se placent au 1er rang pour l’exportation de porc.

2La révolution verte en Inde

Nourrir une population de plus en plus nombreuse (1,27 milliard en 2014), tel est le but de la révolution verte.

ASuccès…

 La révolution verte est fondée sur l’intensification des cultures et la sélection des espèces. Des engrais, des variétés de semences à haut rendement (essentiellement blé et riz) sont importés.

La production des céréales double. On obtient même plusieurs récoltes par an. Dès 1968, l’Inde devient un pays autosuffisant.

 L’Inde est aujourd’hui la 4e puissance agricole du monde, elle est au 1er rang pour de nombreuses productions (lait, thé, épices…).

B… et limites de la révolution verte

La sécurité alimentaire n’est pas assurée. 16 % de la population est aujourd’hui sous-alimentée.

Le monde paysan est endetté (hausse du prix du gasoil, augmentation du prix des ogm, taux usuraires élevés…).

 Les sols sont épuisés et les eaux polluées en raison de l’utilisation de produits chimiques (pesticides, insecticides).

Développer une agriculture durable est le nouveau défi de l’Inde.

3Vaincre la faim en Afrique subsaharienne

AUne agriculture en difficulté…

Un tiers de la population subsaharienne souffre de la faim.

 58 % de la population vit de l’agriculture.

 Les rendements sont les plus bas du monde : les exploitations familiales sont petites, les outils sont limités. L’agriculture est essentiellement pluviale (les pluies rythment la vie agricole).

 Les cultures vivrières (pour se nourrir) sont concurrencées par les cultures commerciales d’exportation.

B… mais qui n’a pas dit son dernier mot

L’Afrique a près de 15 % des terres arables de la planète mais une petite partie est cultivée. Les nouvelles semences ont du succès : ainsi le florido, une variété d’igname à fort rendement, cultivé en Côte-d’Ivoire dans les années 1980. L’irrigation progresse lentement. On assiste à un essor des cultures vivrières marchandes pour nourrir les villes.

Conclure

Face à l’augmentation de la population, il a fallu accroître les rendements. Au Nord comme au Sud, on a mis en place des systèmes agricoles « productivistes » qui se sont révélés néfastes pour l’environnement.

>>