Linux et Bash

Merci !

Fiches
Classe(s) : 1re Générale | Thème(s) : Architectures matérielles et systèmes d’exploitation
 

Linux est l’un des systèmes d’exploitation importants aujourd’hui, notamment dans le domaine des serveurs. Nous allons nous initier à l’usage de Bash, l’interpréteur de commandes de ce système.

I Le système Linux

1 Histoire

L’histoire du système d’exploitation (OS) Linux commence en 1991, date à laquelle l’étudiant finlandais Linus Torvalds propose le noyau d’un système d’exploitation libre et open source, bientôt nommé Linux en référence à son prénom et au système Unix existant. Avant lui, Richard Stallman, un des pionniers de l’open source avait déjà appelé de ses vœux la création d’un système libre baptisé GNU (acronyme récursif : Gnu is Not Unix).

2 Déclinaisons

Depuis lors, Linux s’est développé de manière très rapide et a donné lieu à de multiples systèmes partageant le même noyau dont Ubuntu et Debian sont aujourd’hui les plus connus. Le noyau de Linux contient des millions de lignes de code, pour la plupart écrites en langage C. Le système Android est également basé sur le noyau Linux.

PB_Bac_05230_numerique1_TT_p171-212_C06_Groupe_Schema_4

3 Installation

Au départ réservé à des initiés, Linux est aujourd’hui d’installation aisée sur la plupart des matériels courants à l’aide d’une simple clé USB. Il faut fournir quelques informations sur le partitionnement souhaité, le réseau et donner un nom d’utilisateur qui aura par défaut des droits d’administration via la commande sécurisée sudo.

II Le Bash

1 Le terminal

Quelle que soit la déclinaison de Linux, on trouve une application « terminal » qu’on peut lancer et l’interpréteur de commandes avec lequel on interagit est par défaut Bash (Bourne Again Shell) qui est l’interpréteur de commande le plus courant sous Linux et aussi sous Mac OSX. Il est également possible de l’activer sous Windows 10.

2 Les commandes de bases

Toutes ces commandes acceptent de nombreuses options dont on peut consulter la documentation en tapant : man ls par exemple pour la commande ls. Celle-ci comporte des options pour afficher les fichiers cachés ls -a ou encore pour afficher les détails et droits d’un fichier ls -l.

Commande

Description

ls

Lister le contenu du répertoire courant

cp

Copier des fichiers ou des répertoires

mv

Déplacer ou renommer des fichiers ou des répertoires

rm

Effacer des fichiers ou des répertoires

cd

Se déplacer dans l’arborescence

cat

Visualiser le contenu d’un fichier

echo

Afficher un message ou le contenu d’une variable

touch

Réinitialiser le timestamp d’un fichier ou créer un fichier vide

3 Les répertoires fondamentaux

Dans un système Unix, on dispose d’une arborescence de fichiers ancrée sur / , la « racine » du système de fichiers. Voici quelques points d’entrée de cette arborescence :

PB_Bac_05230_numerique1_TT_p171-212_C06_Groupe_Schema_3

Annabac est gratuit en septembre !

Inscris-toi pour en profiter.