Lire et comprendre le texte

Fiches
Classe(s) : 2de | Thème(s) : Rédiger un commentaire de texte
 

Faire un commentaire de texte exige une lecture active, qui ne s’arrête pas à son sens littéral, mais en propose une interprétation organisée. Vous devez expliquer, de manière argumentée, ce qui fait l’intérêt du texte.

Le 15 septembre 1840, vers six heures du matin, la Ville-de-Montereau, près de partir, fumait à gros tourbillons devant le quai Saint-Bernard.

Des gens arrivaient hors d’haleine ; des barriques, des câbles, des corbeilles de linge gênaient la circulation ; les matelots ne répondaient à personne ; on se heurtait ; les colis montaient entre les deux tambours, et le tapage s’absorbait dans le bruissement de la vapeur, qui, s’échappant par des plaques de tôle, enveloppait tout d’une nuée blanchâtre, tandis que la cloche, à l’avant, tintait sans discontinuer.

Enfin le navire partit ; et les deux berges, peuplées de magasins, de chantiers et d’usines, filèrent comme deux larges rubans que l’on déroule.

Un jeune homme de dix-huit ans, à longs cheveux et qui tenait un album sous son bras, restait auprès du gouvernail, immobile. À travers le brouillard, il contemplait des clochers, des édifices dont il ne savait pas les noms ; puis il embrassa, dans un dernier coup d’œil, l’île Saint-Louis, la Cité, Notre-Dame ; et bientôt, Paris disparaissant, il poussa un grand soupir.

M. Frédéric Moreau, nouvellement reçu bachelier, s’en retournait à Nogent-sur-Seine, où il devait languir pendant deux mois, avant d’aller faire son droit.

Gustave Flaubert, L’Éducation sentimentale, 1869 (incipit).

I Découvrir le texte

1 Utiliser le paratexte

Commencez toujours par lire le paratexte : il vous indique l’auteur et le titre de l’œuvre, sa date de publication, et il situe parfois l’extrait dans son contexte.

Ces indications vous permettent de formuler des attentes sur le texte, qui seront confirmées ou non par la lecture de l’extrait. Par exemple :

PB_Bac_05234_Fra2_TT_p225-244_C11_Groupe_Schema_0

2 Lire le texte

Lisez le texte une première fois, puis relisez-le en notant au brouillon des observations sur sa structure, son propos, sa visée.

• Informations caractéristiques d’un incipit (surlignées dans le texte) : cadre spatio-temporel de la situation initiale, personnage, action.

• Narrateur extérieur à l’histoire : point de vue externe (deux premiers paragraphes), puis omniscient (passé récent, intentions…).

Notez vos impressions de lecture, les réactions que le texte fait naître en vous et les questions qui vous viennent à l’esprit. Demandez-vous ce qui fait la spécificité du texte que l’on vous a donné à étudier.

• C’est comme si j’assistais au départ du bateau. Cette impression provient notamment des divers sens sollicités (vue, ouïe, toucher…).

• Il est surprenant que le protagoniste quitte un lieu bouillonnant, Paris, pour aller « languir » à Nogent : pourquoi ce choix de la part de Flaubert ?

II Analyser le texte

Une lecture plus minutieuse du texte doit vous conduire à repérer les procédés d’écriture utilisés : structure, lexique, temps et modes, figures de style…

Confectionnez dès cette année des grilles de lecture utiles pour cette étape du commentaire : étudier un incipit, étudier une tirade, étudier un sonnet… Chaque remarque effectuée à ce stade peut être rapportée dans un tableau où vous l’associerez à une citation et à une piste d’interprétation.

Remarque

Citations

Interprétation

indications spatio-temporelles

« Le 15 septembre 1840, vers six heures du matin », « le quai Saint-Bernard »

ancrage dans un réel contemporain de l’auteur

→ réalisme

Zoom

Faire la carte d’identité du texte

 

05234_C11_01