Londres, ville mondiale

Merci !

Fiches
Classe(s) : Tle L - Tle ES | Thème(s) : Les territoires dans la mondialisation
Corpus Corpus 1
Londres, ville mondiale

FB_Bac_98610_GeoT_LES_018

18

45

4

Quel rôle Londres joue-t-elle dans l’économie mondiale ? Comment sa puissance se manifeste-t-elle dans l’organisation du paysage urbain ?

1Une capitale politique et économique

 Londres compte, dans son aire urbaine, plus de 13 millions d’habitants (24e ville la plus peuplée du monde). C’est une ville cosmopolite : 30 % des Londoniens sont nés hors du Royaume-Uni.

 Londres concentre des fonctions de commandement de haut niveau, liées à son statut de capitale du Royaume-Uni. Le quartier de Westminster abrite le palais royal, les ministères et le Parlement.

 L’agglomération londonienne réalise plus de 20 % du pib du Royaume-Uni. Son économie est très fortement tertiarisée (80 % de l’emploi), et connaît une surreprésentation des activités tertiaires supérieures (finances, assurances, médias).

2Un rôle d’impulsion majeur sur l’organisation du monde

AUne métropole mondiale

Londres polarise un vaste territoire : cœur du Sud-Est britannique, région la plus peuplée et la plus active du pays, elle est intégrée à la dorsale européenne et joue un rôle essentiel à l’échelle mondiale.

Premier centre financier du monde en nombre et en volume de transactions, Londres compte 34 sièges sociaux parmi ceux des 500 premières entreprises mondiales.

 La ville concentre des fonctions culturelles et universitaires de premier plan. Capitale de la mode, elle abrite des musées prestigieux et des universités d’excellence au rayonnement planétaire (ex. : la London School of Economics).

BUn nœud de communications international

Carrefour majeur, Londres dispose de très bonnes infrastructures de transport et de communication. La gare tgv de Saint-Pancras la relie aux autres capitales européennes, et la ville compte pas moins de cinq aéroports. Parmi ceux-ci, Heathrow est le premier du monde pour le nombre de passagers internationaux. Autoroutes et téléports complètent le dispositif.

 Londres accueille environ 27 millions de touristes par an, attirés par les musées et monuments, mais aussi par l’animation culturelle et nocturne de la ville. Les Jeux olympiques de 2012 et la célébration du jubilé de la reine Elisabeth II sont une occasion supplémentaire de capter des flux internationaux.

3Les conséquences socio-spatiales de l’intégration à la mondialisation

AD’importants contrastes

 Le paysage de la ville traduit sa puissance et son rayonnement international. Il est dominé par les gratte-ciel des quartiers d’affaires (Central Business Districts ou cbd). Le cbd historique, la City, se double désormais de nouveaux pôles, dont le plus important est Canary Wharf, aménagé dans l’ancien quartier des docks. Cette verticalisation du bâti est caractéristique du développement des villes mondiales.

 Dans l’ensemble de l’agglomération, la ségrégation socio-spatiale s’accroît : les populations les plus pauvres sont concentrées dans les quartiers les plus mal desservis, tandis que les centres connaissent un processus de gentrification. L’espace urbain se fragmente, le prix du foncier augmente : Londres est l’une des villes les plus chères au monde.

BLe défi de l’étalement urbain

 L’étalement de la ville est spectaculaire : si les limites de l’agglomération sont floues, certains géographes considèrent qu’elle s’étend sur 45 000 km² (l’Île-de-France couvre pour sa part environ 12 000 km²).

 Ce gigantisme est source de nombreuses pollutions et constitue un défi pour l’avenir, car l’aménagement des réseaux de transport doit sans cesse être revu. En 2003, pour décongestionner le centre-ville des voitures, un péage urbain a été instauré.

Conclure

Londres est une ville mondiale à l’influence planétaire, entretenant des relations intenses avec les autres villes mondiales.

>>