Montesquieu

Merci !

Fiches
Classe(s) : 2de - 1re L - 1re ES - 1re S - 1re STI2D - 1re STMG - 1re ST2S - 1re STL | Thème(s) : Les mouvements littéraires
Corpus Corpus 1
Montesquieu

FB_Bac_99066_Lit1_F33

33

75

4

Montesquieu met à profit son expérience de magistrat, de voyageur et de lettré dans son analyse des institutions juridiques et sociales.

1 Montesquieu (1689-1755), un magistrat philosophe

 Né au château de La Brède, près de Bordeaux, Charles-Louis de Secondat, baron de Montesquieu, exerce d’abord la fonction de magistrat, puis entreprend un tour de l’Europe.

 Curieux de tout, il accumule des notes de voyage et des réflexions qui nourriront son œuvre. Il partage ensuite son temps entre la vie mondaine parisienne et son château où il écrit.

2 Sa première œuvre : un roman épistolaire

 Avec les Lettres persanes (1721), Montesquieu lance la vogue du roman épistolaire (roman par lettres) en France. Rousseau et Laclos (>fiches35et37) utiliseront également ce genre.

info Les Lettres persanes sont publiées à Amsterdam anonymement, mais le succès éclatant du roman conduit Montesquieu à en assumer la paternité.

Deux Persans, Rica et Usbek, séjournent en France. De Paris ils envoient leurs impressions à leurs compatriotes qui, à leur tour, leur donnent des nouvelles de la Perse et du sérail où leur absence engendre rébellion et drames.

Ce roi est un grand magicien : il exerce son empire sur l’esprit même de ses sujets ; il les fait penser comme il veut.

Lettres persanes, lettre XXIV

L’essentiel sur…

les Lettres persanes

  • L’utilisation du regard étranger comme révélateur des travers de la société française de l’époque.
  • Un recours constant à l’ironie qui permet de faire une satire mordante des mœurs et des institutions politiques et religieuses.
  • Une réflexion sur le caractère relatif des jugements préconçus.

3 L’élaboration d’une philosophie politique

Montesquieu soumet les lois (celles de la nature et celles des hommes) à une étude scientifique, et prend place parmi les fondateurs de la philosophie politique moderne.

 Dans Considérations sur les causes de la grandeur des Romains et de leur décadence (1734), Montesquieu institue le déterminisme historique en s’efforçant de montrer que les événements de l’histoire de Rome ne sont pas dus au hasard mais à une série de causes et d’effets.

 Œuvre majeure de Montesquieu, De l’esprit des Lois (31 livres, 1748) propose une réflexion sur :

  • la nature des lois : les lois d’un pays dépendent de nombreux facteurs (géographie, climat, religion, type de gouvernement…) ;
  • les différents types de gouvernement : le gouvernement républicain (où le pouvoir est entre les mains du peuple), fondé sur la vertu ; le gouvernement monarchique, fondé sur l’honneur ; le gouvernement despotique, fondé sur la crainte ;
  • le principe de la séparation des pouvoirs qui garantit la liberté : pouvoir législatif (qui fait les lois), pouvoir exécutif (qui les fait appliquer), pouvoir judiciaire. Montesquieu fait l’éloge de la Constitution anglaise fondée sur ce principe ;

info Montesquieu vise l’Inquisition, tribunal ecclésiastique qui, en Espagne et au Portugal, condamnait les hérétiques au supplice.

  • l’esclavage « aussi opposé au droit civil qu’au droit naturel » (livre XV, chap. 2), ainsi que l’intolérance et les persécutions religieuses.

« Vous nous faites mourir, nous qui ne croyons pas ce que vous croyez. »

De l’esprit des lois, livre XXV, chapitre 13

L’essentiel sur…

De l’esprit des lois

  • Un idéal politique qui a inspiré les législateurs de la Révolution : éloge de la monarchie tempérée ; séparation des pouvoirs ; amour de la liberté, respect des lois, condamnation de l’esclavage, de la torture, de l’intolérance.
  • Un point de vue déterministe (les lois sont explicables par un enchaînement de causes et d’effets) mais non fataliste : en modifiant les causes, on peut modifier les effets (le rôle des lois est de corriger le déterminisme).