Nourrir 7,2 milliards d’hommes

Merci !

Fiches
Classe(s) : 2de | Thème(s) : Gérer les ressources terrestres
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
 
Nourrir 7,2 milliards d’hommes

FB_Bac_98613_Hge2_TT_033

33

85

1

La croissance de la production alimentaire est-elle suffisante pour nourrir une population toujours plus nombreuse ?

1Nourrir les hommes, un défi en partie relevé

ALa nourriture produite est suffisante…

 La population mondiale a doublé en 40 ans : 3 milliards d’individus en 1960, 6 milliards en 2000. En 2014, elle atteint 7,2 milliards d’habitants. La croissance est ralentie au Nord mais elle est toujours très forte au Sud.

 Toutefois, les productions sont suffisantes pour couvrir les besoins alimentaires de l’ensemble des habitants de la planète : la disponibilité par habitant est de 2 800 kcal par personne et par jour, ce qui est supérieur aux 2 500 kcal nécessaires à un individu pour être en bonne santé.

 La production agricole mondiale a en effet augmenté de plus de 50 % depuis les années 1970, essentiellement grâce à la progression des rendements par hectare (utilisation de variétés à haut rendement, engrais, irrigation…) et des rendements par animal.

 Les famines sont devenues plus rares. Elles sont essentiellement liées aux guerres.

B… mais elle est inégalement répartie

 Dans les pays du Nord, la consommation énergétique moyenne est supérieure à 3 200 kcal/pers./j. Dans les pays du Sud, elle est de 2 600 kcal/pers./j.


info La malnutrition provoque la mort de 3,1 millions d’enfants de moins de 5 ans chaque année, soit près de la moitié des causes de décès.

 842 millions de personnes souffrent de faim dans le monde. La grande majorité de ces personnes vivent dans des pays en développement où 14,3 % de la population est sous-alimentée.

2Vers un recul de la faim dans le monde

A« Les émeutes de la faim » de 2008

 Au printemps 2008, le prix de la tonne de blé, de maïs et de riz (aliments qui représentent les 2/3 de l’alimentation mondiale) atteint des sommets. Dans plus de 30 pays, les populations urbaines descendent dans la rue.

Cette brutale flambée des prix s’explique notamment par :

– les mauvaises récoltes dans les pays exportateurs ;

– l’augmentation des cours du pétrole (d’où un surcroît des coûts de transport et du prix des engrais) ;

– la montée des agrocarburants ce qui augmente la pénurie ;

– l’augmentation de la demande des pays émergents.

BMoins de personnes sous alimentées…

 1 personne sur 8 souffre aujourd’hui de sous-alimentation.

 Plusieurs facteurs expliquent le recul de la faim :

– la croissance économique des pays en développement qui a permis d’améliorer les revenus et l’accès à la nourriture ;

– les progrès de la productivité agricole ;

– la hausse des investissements (dans le matériel agricole et les engrais).

C… mais des écarts importants selon les pays

 L’Afrique subsaharienne est la région du monde où il y a le plus de personnes sous-alimentées. Un Africain sur quatre souffre de la faim.

 L’Afrique du Nord, le Sud-Est asiatique et l’Amérique latine ont connu une certaine amélioration ces dernières années alors que l’Asie de l’Ouest ne connaît aucun progrès.

3La sécurité alimentaire garantie à l’avenir ?

 La population mondiale devrait atteindre 9 milliards d’habitants en 2050 et se stabiliser autour de 9,5 milliards en 2100.

 Les rendements peuvent encore augmenter en Afrique et en Amérique latine. Mais l’agriculture doit devenir « durable ». (>fiche35).

Conclure

La question de la faim dans le monde est toujours d’actualité comme l’ont montré les émeutes de 2008. Mais si la nourriture produite est suffisante, la répartition est inégale.

>>