Nouvelles réalistes et fantastiques

Merci !

Fiches
Classe(s) : 2de - 1re L - 1re ES - 1re S - 1re STI2D - 1re STMG - 1re ST2S - 1re STL | Thème(s) : Les mouvements littéraires
Corpus Corpus 1
Nouvelles réalistes et fantastiques

FB_Bac_99066_Lit1_F62

62

117

5

À côté du roman fleurissent les genres plus courts du conte et de la nouvelle, réalistes ou fantastiques.

1 Nouvelles réalistes

A Prosper Mérimée (1803-1870)

Inspecteur des monuments historiques, il est aussi écrivain.

Colomba (1840) est l’histoire d’une jeune Corse indomptable, Colomba, qui conjure son frère Orso de venger leur père assassiné.

Carmen (1845) relate l’amour fatal du brigadier don José pour la bohémienne Carmen.

B Guy de Maupassant (1850-1893)

Maupassant (>fiche60) a écrit environ trois cents nouvelles, regroupées dans des recueils (Contes de la Bécasse, 1883 ; Contes du jour et de la nuit, 1885…).

« Boule-de-Suif » (1880) relate l’humiliation infligée à une prostituée, Boule-de-Suif, par les bourgeois pour lesquels elle s’est sacrifiée en cédant à un officier prussien qui les retenait en otage.

 Dans « La parure » (1885), Mathilde Loisel et son mari s’endettent et travaillent pendant dix ans pour rembourser un collier qui leur avait été prêté et qu’elle a perdu. Or, le bijou était faux…

2 Nouvelles fantastiques

A Charles Nodier (1780-1844)

 Instable et exalté, Nodier se réfugie dans le monde du rêve.

 Dans La Fée aux miettes (1832), Michel fait l’aumône à une vieille mendiante surnommée « La Fée aux miettes », à qui il promet le mariage. Commencent alors des aventures cauchemardesques… Est-il devenu fou ?

B Prosper Mérimée (1803-1870)

La Vénus d’Ille (1837) : à Ille, au Pays basque, un antiquaire trouve dans son jardin une Vénus de bronze. Or, à la suite de circonstances étranges, son fils est retrouvé mort le matin de ses noces. Est-ce l’œuvre de la Vénus ?

C Théophile Gautier (1811-1872)

Théophile Gautier, poète et romancier (>fiches47et54), est aussi nouvelliste. Il excelle dans le genre fantastique.

 Dans La Cafetière (1831), le narrateur, invité à passer la nuit chez des amis, voit les personnages d’un tableau sortir du cadre et se mettre à danser. Rêve-t-il ?

Arria Marcella (1852) : Octavien admire au musée de Pompéi un buste de femme moulé dans la cendre. Le soir, dans les rues de la cité antique, il aperçoit, bien vivante, la belle Pompéienne du musée.

D Villiers de L’Isle-Adam (1838-1889)

 Descendant d’une famille aristocratique bretonne, Villiers de L’Isle-Adam vit dans le dénuement et écrit des contes fantastiques.

Contes cruels (1883), parmi lesquels « Véra » : le comte d’Athol vient de perdre sa femme, Véra. Mais la puissance de son amour est telle qu’il la ramène (ou croit la ramener) un instant à la vie.

E Guy de Maupassant (1850-1893)

« Qui sait ? » (1890) : Un homme, en rentrant du théâtre, voit ses meubles sortir de sa maison…

Le Horla (1887) aborde le thème du double : le narrateur sent à ses côtés une présence invisible, le Horla.

Or, ayant dormi environ quarante minutes, je rouvris les yeux […] tout à coup, il me sembla qu’une page du livre resté ouvert sur ma table venait de tourner toute seule. […] je compris qu’il était là […].

Le Horla

L’essentiel sur…

les nouvelles fantastiques

  • Le doute, clé du fantastique : le lecteur ne peut choisir entre une explication surnaturelle et une explication rationnelle des faits.
  • Des histoires inquiétantes, fondées sur la peur.