Parenté et évolution des êtres vivants

Merci !

Fiches
Classe(s) : 3e | Thème(s) : Le vivant et son évolution


Quels sont les mécanismes qui expliquent l’évolution des espèces ?

RAPPELS DE COURS

1 Les roches sédimentaires : archives géologiques

 Les roches sédimentaires renferment des fossiles qui permettent de reconstituer l’histoire de la vie, apparue sur Terre il y a 3,5 milliards d’années.

 L’étude de groupes de fossiles, comme celui des ammonites (animaux marins disparus), prouve que les espèces se renouvellent.

mot clé Une crise géologique est une période pendant laquelle a lieu une extinction brutale et simultanée de nombreuses espèces.

 Certaines périodes se caractérisent par des changements rapides des peuplements. Pendant ces crises géologiques, des espèces disparaissent tandis que d’autres se diversifient et prolifèrent.

2 Le principe d’évolution des espèces

A Le même support génétique pour tous les êtres vivants

 Bien que très différents les uns des autres, tous les êtres vivants ont en commun la présence d’ADN comme support du programme génétique et de cellules. Cela montre qu’ils ont un ancêtre commun.

 On observe des liens de parenté entre des espèces distinctes, d’une même époque ou d’époques différentes, en particulier dans le plan d’organisation du squelette.

B Apparition et diversification des espèces

 Lors de la formation d’une nouvelle espèce, il y a apparition et sélection au fil des générations de nouveaux caractères, qui favorisent souvent une meilleure adaptation au milieu de vie.

mot clé Une mutation génétique est une modification du matériel génétique héréditaire permettant l’apparition de nouveaux caractères.

 Des mutations génétiques sont à l’origine de l’apparition de ces caractères.

 L’Homme est un primate. Il partage avec le chimpanzé de nombreux caractères mais possède certains caractères spécifiques, comme la bipédie, ce qui fait de lui une espèce à part entière.

DOCUMENT CLÉ

Le plan d’organisation des membres supérieurs de trois vertébrés

02907_F31_01

 Les membres supérieurs des vertébrés actuels possèdent le même plan d’organisation en trois parties : le stylopode, le zeugopode et l’autopode. Cela prouve l’existence d’un ancêtre commun.

 Cependant, les caractères ancestraux ont été modifiés, laissant place à des caractères évolués assurant une meilleure adaptation de l’animal à son milieu.