Potentialités et contraintes du territoire

Merci !

Fiches
Classe(s) : 1re ES - 1re L - 1re S | Thème(s) : Aménager et développer le territoire français
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
 
Potentialités et contraintes du?territoireL•ES•S
 
 

FB_Bac_98612_Hge1_TT_031

31

77

1

Quels sont les atouts et les contraintes du territoire français ?

1Un territoire privilégié

AUne situation favorable

? La France est le plus vaste pays d’Europe occidentale (552 000 km2). Ses façades maritimes sont des interfaces et l’ouvrent sur le monde.

? La France métropolitaine est au cœur de la zone tempérée, ce qui limite les contraintes climatiques.

? Les territoires d’Outre-mer permettent à la France d’avoir la 2e plus grandezee* et lui donnent une présence mondiale.

BLa gestion des contraintes naturelles

? Les deux-tiers du territoire sont constitués de plaines et de bas plateaux. Les vallées, les seuils et les cols favorisent la communication. Des hautes terres, le Massif central est le plus récemment désenclavé.

? Les pentes et l’enneigement hivernal des montagnes, la sécheresse de l’été méditerranéen, longtemps facteurs limitants, sont devenus des atouts pour le tourisme.

CL’exploitation des ressources « naturelles »

La France n’exploite plus que des ressources renouvelables (à l’exception du nickel en Nouvelle-Calédonie). Celles-ci concernent principalement l’énergie (hydro-électricité, énergies solaire et éolienne).

2Un territoire très aménagé

AUn territoire marqué par l’urbanisation

? Couvrant près de 40 % du territoire, le milieu urbain est le plus anthropisé (86 % des habitants).

? Les grandes vallées fluviales concentrent les hommes, les activités et les grands axes de communication.

? Le milieu littoral est fortement attractif. Les activités s’y multiplient, entraînant une concurrence pour son exploitation.

BDes milieux ruraux également aménagés

? Les campagnes aux sols fertiles et bien arrosés restent les espaces de culture les plus intensifs (Picardie, Beauce). L’élevage hors-sol s’affranchit des contraintes du milieu.

? En montagne, les activités agropastorales sont remplacées par des activités touristiques. La moyenne montagne est un espace de déprise.

? La forêt occupe 30 % du territoire et s’étend. Ses fonctions sont économiques, écologiques et récréatives.

3Un territoire soumis aux risques

AL’augmentation des risques naturels

chiffres clés Bilan du passage de la tempête Xynthia dans l’Ouest de la France (février 2010) : 53 morts, plus de 2,5 milliards d’euros de dégâts.

? Les inondations et les tempêtes sont les premiers risques climatiques en France métropolitaine. Les catastrophes se sont multipliées depuis la fin des années 1990.

? Les territoires d’Outre-mer sont soumis aux cyclones, aux risques de tsunamis et d’éruptions volcaniques.

BLa dégradation des milieux

? En métropole, les activités et les aménagements entraînent la pollution des sols et des eaux en milieu rural, la pollution atmosphérique et paysagère en milieu urbain.

? Le milieu tropical est fragilisé par un peuplement plus dense et des activités plus intenses. C’est le cas, en Guadeloupe, de la forêt humide littorale, la mangrove, et du récif corallien.

CDes risques technologiques majeurs

? Ces risques sont présents dans les villes et zip* qui disposent de raffineries, d’industries chimiques ou de stockage de produits dangereux (sites classés Seveso).

? Les accidents lors du transport de matières dangereuses peuvent dénaturer les milieux (marées noires).

Conclure

L’aménagement du territoire français doit être reconsidéré afin d’assurer une gestion durable du territoire.

>

>