Pourquoi se raconter ?

Merci !

Fiches
Classe(s) : Séries tertiaires - Séries industrielles | Thème(s) : L'autobiographie

A Mieux se comprendre et mieux comprendre le monde

L’autobiographie a pour objet de donner une place centrale au « moi intérieur ». Pour parler de lui, l’auteur s’y dévoile, parfois de façon impudique ; à travers l’écriture, il fait naître pour la seconde fois son enfance, qu’il prend plaisir à revivre ou qui peut aussi lui servir de catharsis (purification) pour se libérer de celle-ci si elle a été douloureuse et difficile.

L’autobiographie est également un moyen pour l’auteur de mieux comprendre le monde ou ce qu’il a vécu. Le recul et le temps peuvent permettre de trouver des éclairages ou des interprétations à ce qu’il n’avait pas perçu ou pas compris alors. L’auteur ne souhaite pas donner une vision universelle ou historique des faits mais simplement sa perception de ceux-ci au moment où il écrit.

B Partager avec les autres

On n’écrit pas pour soi, mais aussi et avant tout pour les autres et pour partager ses émotions et ses sentiments, une expérience

Exemple

On peut citer les récits de voyage des pèlerins au Moyen Âge, à l’époque des croisades. Ces récits reflètent l’évolution de la situation, les lieux à visiter, les points d’eau et de ravitaillement. Ils signalent les zones dangereuses et celles à éviter absolument. Les pèlerins partagent un moment de vie, révélant aussi des motivations, des choix. À travers ces récits, on découvre des tranches de vie et des personnalités.

Aux XVIIIe et XIXsiècles, le développement de la presse, l’invention de la photo, le dessin et notamment la caricature trouvent leur espace dans les journaux. Or ces récits poursuivent plusieurs objectifs :

raconter ce qui est vu et entendu, de la manière la plus objective ;

faire voyager le lecteur ;

rendre compte de l’autre : avec parfois des préjugés, des stéréotypes dont le narrateur a du mal à s’exclure, malgré sa théorique obligation de neutralité ; car parler de l’autre, c’est aussi parler de soi et révéler sa personnalité, ses qualités et ses défauts.

Le XXe siècle et la mise au point des techniques du cinéma et plus tard de la télévision ont permis un réel élargissement de ces discours. Désormais, l’explorateur et le voyageur dessinent, photographient, écrivent.

Pour lire la suite :