Quelle est l'influence des modes de scrutin ?

Merci !

Fiches
Classe(s) : 2de | Thème(s) : Comment s'organise la vie politique ?


Une démocratie doit offrir aux électeurs la possibilité de voter pour divers partis, représentants des positions politiques différentes. Pour cela, il existe plusieurs modes de scrutin.

I Les différents modes de scrutin

1 Majoritaires ou proportionnels, directs ou indirects

mot clé

Le mode de scrutin désigne le processus par lequel des électeurs désignent leurs représentants dans le cadre d’une élection.

Le mode de scrutin est majoritaire si le gagnant emporte la totalité du pouvoir. Il est proportionnel lorsque le pouvoir est partagé selon les votes obtenus.

Un scrutin universel (ouvert à tous) peut-être direct, lorsque tous les électeurs votent directement pour leur candidat, ou indirect, lorsque de « grands électeurs » élus dans un premier temps votent ensuite pour un candidat.

2 Les autres variantes

Le scrutin est soit uninominal, si un seul candidat est élu, comme lors de nos élections présidentielles, soit plurinominal (ou « de liste »), si plusieurs candidats sont élus en même temps, par exemple lors des élections municipales.

Il peut se dérouler en un tour ou en deux tours. Dans ce dernier cas, seuls les candidats gagnants au premier tour participent au nouveau vote (second tour).

II Le mode de scrutin majoritaire

1 Avantages

La simplicité du scrutin majoritaire à un tour incite les électeurs à y participer. Il permet d’offrir une majorité à un parti politique qui aura donc un véritable pouvoir de décision pour mener les changements pour lesquels il a été élu.

Lorsqu’il se déroule en deux tours, il permet la présence d’une grande diversité de candidats, donc d’un véritable choix pour les électeurs. Au second tour, il encourage les accords entre candidats pour une meilleure stabilité politique.

2 Inconvénients

Le scrutin majoritaire déforme la réalité sociale : un parti peut remporter l’élection alors qu’il n’a pas été choisi par une majorité d’électeurs. Par exemple, Chirac a obtenu 20 % des suffrages exprimés au premier tour en 2002, et Macron 24 % en 2017.

Il provoque une polarisation de la vie politique avec en général deux partis politiques qui se partagent le pouvoir à tour de rôle.

Il ne permet pas aux petits partis d’être représentés et incite au vote « utile » au premier tour : les électeurs votent non pas pour le candidat qu’ils préfèrent mais pour celui qui a une chance de l’emporter.

III Le mode de scrutin proportionnel

1 Avantages

Il favorise le partage du pouvoir entre les pouvoirs politiques et impose davantage d’alliances et de coopérations entre les différents élus.

Il reflète mieux la réalité sociale que le scrutin majoritaire. Les partis politiques, donc le choix des électeurs, sont mieux représentés.

2 Inconvénients

Il présente le risque d’une multiplication de petits partis qui rend le choix complexe pour l’électeur, et d’une dispersion des suffrages.

L’absence de majorité peut entraîner une instabilité du pouvoir.

Zoom

Les élections présidentielles de 2017 (1er tour)

05283_CH09_C_01

Ce document prend en compte tous les Français âgés de plus de 18 ans, et pas seulement ceux qui ont pris part au vote. Il minore donc le pourcentage de chaque candidat par rapport aux résultats officiels.

Ainsi, si Macron a attiré 24 % des suffrages au premier tour, cela ne représente que 17 % des Français de plus de 18 ans.