Quels aménagements durables pour les littoraux ?

Merci !

Fiches
Classe(s) : 2de | Thème(s) : Gérer les espaces terrestres
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
 
Quels aménagements durables pour les littoraux ?

FB_Bac_98613_Hge2_TT_050

50

xx

3

La dégradation attestée des littoraux a conduit à des politiques de protection.

1La vulnérabilité des littoraux

ALa dégradation des milieux littoraux par la terre

Les pressions sur la frange côtière sont importantes.

 Les dunes ont souvent été dégradées (car considérées comme un obstacle pour rejoindre la mer ou comme un refuge en cas de vent ou de marée montante).

 La qualité de l’eau est affectée par la multiplication des activités :

– population multipliée par dix pendant les deux mois d’été ;

– nitrates, phosphates et pesticides amenés par les eaux douces polluées par les traitements utilisés dans l’agriculture ;

– pollution par le plomb en raison des peintures utilisées dans les ports de plaisance pour protéger les coques des bateaux contre les algues et les coquillages.

 Des mutations ou disparitions d’espèces vivantes sont dues à la dégradation des milieux : prolifération de l’algue Caulerpa taxifolia (l’algue « tueuse ») repérée en Méditerranée en 1984, disparition des coraux…

BLa dégradation des milieux littoraux par la mer

Les pollutions d’origine maritime sont spectaculaires : dégazages, naufrages de pétroliers. L’explosion qui a fait sombrer la plate-forme pétrolière exploitée par le groupe pétrolier bp au large des côtes de la Louisiane (22 avril 2010) est à l’origine d’une très grave catastrophe écologique (destruction des écosystèmes…).

2Pour une meilleure gestion des littoraux

Dès la fin des années 1960, aux États-Unis et en Europe, on prend conscience que les zones côtières doivent être gérées à la fois sur le plan environnemental, politique mais aussi stratégique.

ADeux pays, deux politiques

 Aux États-Unis, le Coastal Zone Management Act (adopté en 1972 et régulièrement amendé depuis) encourage les États à mettre sur pied des programmes de gestion côtière qui respectent les ressources naturelles (zones humides, estuaires, plages, dunes, récifs coralliens…) et permettent un développement économique harmonieux.

 En France, les pouvoirs publics se préoccupent aussi du devenir des littoraux.

  • Le Conservatoire du littoral et des rivages lacustres (créé en 1975) a pour mission d’acheter les espaces naturels littoraux pour les rendre inconstructibles.
  • La loi Littoral (1986) a pour objet de limiter l’extension urbaine et de préserver les espaces les plus caractéristiques du littoral. Elle doit ainsi permettre le libre accès des sentiers littoraux au public.

BUne gestion des littoraux indispensable

Face à la dégradation des milieux océaniques et côtiers, la communauté internationale insiste sur l’obligation d’une gestion intégrée et durable de ces milieux.

 Lors du Sommet de la terre de Rio (1992), les 173 chefs d’État présents adoptent un plan d’action pour le xxie siècle (l’Agenda 21). Son chapitre 17 concerne la protection des océans et de toutes les mers, et des zones côtières.

 Des conférences régionales ont lieu régulièrement pour faire le point sur les politiques développées par les États. Ainsi, le Plan d’action pour la Méditerranée (initié sous l’égide du pnue et qui concerne les 21 États riverains et la Communauté européenne) vise à mener une politique de lutte contre la pollution en milieu marin et océanique.

Conclure

Au plan national et international, la gestion intégrée du littoral est nécessaire pour parvenir à un développement durable.

>>