Quels rôles jouent la famille et l'école ?

Merci !

Fiches
Classe(s) : 2de | Thème(s) : Comment devenons-nous des acteurs sociaux ?
 

Le processus de socialisation est pris en charge par plusieurs instances de socialisation, parmi lesquelles la famille et l’école jouent un rôle central pour les plus jeunes.

I La famille

1 Une instance centrale de socialisation

mot clé

Une instance de socialisation est un lieu réel (ex. : famille) ou fictif (ex. : série télévisée) de transmission de valeurs et de normes.

La famille est une instance de socialisation centrale. La majorité des enfants reçoivent leurs premiers apprentissages sociaux au sein de leur famille, avec leurs parents, frères et sœurs. C’est avec eux qu’ils sont d’abord socialisés.

La famille transmet les normes fondamentales qui permettent à l’individu de trouver sa place dans la société et vont marquer le reste de sa trajectoire sociale. C’est dans cette instance que les normes de langage sont d’abord transmises, ainsi que les normes de politesse, d’hygiène ou de morale (ex. : honnêteté, tolérance).

Le sociologue Pierre Bourdieu (1930-2002) a établi l’existence d’un lien fort entre la réussite scolaire et le milieu familial de l’élève. En effet, les familles de milieux favorisés transmettent des normes et valeurs proches de celles de l’école, ce qui augmente les chances de réussite scolaire de leurs enfants.

2 Une socialisation par inculcation et imprégnation

La famille est le lieu idéal pour la socialisation par inculcation. Les parents ayant une autorité sur les enfants, ils peuvent leur inculquer des normes de manière volontaire et méthodique : « Ne mets pas tes coudes sur la table ! »

INFO + Les différents types de famille

05283_CH06_C_02

Sur 13,7 millions de familles :

71 % sont « traditionnelles » (enfants et leurs deux parents) ;

18 % sont monoparentales (un seul parent) ;

11 % sont recomposées : enfants avec un seul parent et un(e) beau-père/belle-mère ; ou enfants avec leurs deux parents et des enfants issus d’une autre union.

Source : Insee, 2011.

La socialisation par imprégnation fonctionne aussi, d’autant plus que le lien affectif incite les enfants, surtout petits, à imiter leurs parents qu’ils aiment et admirent. Par exemple, un enfant qui joue avec sa poupée reproduit le comportement parental et se prépare à devenir lui-même parent.

II L’école

1 Un lieu de socialisation pour tous

L’école est obligatoire jusqu’à l’âge de 16 ans en France, ce qui en fait une instance de socialisation essentielle.

Elle contribue à former des citoyens aux connaissances identiques (les programmes scolaires sont les mêmes pour tous), en particulier en histoire (ex. : Révolution française) et aux valeurs communes (ex. : égalité, fraternité) ; et elle facilite l’accès à l’emploi.

2 Une instance qui complète ou contredit la famille

L’école et la famille peuvent se compléter, puisqu’elles transmettent sur une très longue période les normes liées au langage, à la politesse, etc. L’école a recours, comme la famille, à l’inculcation fondée sur l’autorité des professeurs.

Ces instances peuvent aussi être en concurrence si elles ne valorisent pas les mêmes valeurs. L’enfant se construit alors une identité sociale en choisissant parmi ces valeurs.

Zoom

Famille et réussite scolaire

 

05283_CH06_C_03

Source : Insee, enquête FQP 2014-15.

La socialisation familiale a un effet sur la réussite scolaire. Les enfants d’ouvriers représentent environ 25 % des élèves de collège, mais seulement 11 % des élèves à l’université et 35 % en bac professionnel.