Fiche de révision

Reconnaître une tragédie

Contenu

En bref Une tragédie est une pièce de théâtre destinée à émouvoir les spectateurs et dont le dénouement est le plus souvent funeste.

IConnaître les caractéristiques d'une tragédie classique

1  L'action

La tragédie classique comporte cinq actes. L'action prend place dans une situation historique remontant souvent à l'Antiquité grecque ou romaine, la guerre de Troie par exemple.

2  Les personnages et les thèmes

Les personnages s'expriment dans une langue soutenue, et en vers de douze syllabes appelés alexandrins. Il s'agit de nobles : héros légendaires, rois ou reines. Ils sont accompagnés de leurs confidents (nourrice, gouverneur, suivante) à qui ils peuvent confier leurs tourments.

Les personnages, jouets du destin, sont presque toujours condamnés au malheur. Les héros de Racine sont la proie d'une passion qui les dévore, d'un amour souvent contre-nature ; ceux de Corneille sont déchirés entre l'amour et l'honneur.

3  Un objectif : susciter la pitié et l'émotion

Les personnages sont en proie aux angoisses de la passion ou à de douloureux dilemmes. Les amours sont rarement partagées (ex. : Andromaque, de Racine).

Le dénouement des tragédies est souvent funeste, marqué par la mort d'un ou de plusieurs personnages.

IIComprendre le théâtre moderne : une autre conception de la tragédie

1  Les mythes antiques revisités

Dans la première moitié du XXe siècle, les dramaturges reprennent et revisitent les mythes antiques, développés par les trois grands tragiques grecs (Eschyle, Sophocle et Euripide) en rompant avec les conventions de la tragédie classique.

Ainsi, la légende d'Électre inspire Jean Giraudoux (Électre, 1937), tandis que Jean Anouilh adapte celle d'Antigone (Antigone, 1944).

INFO

Électre veut venger la mort de son père Agamemnon, assassiné par sa mère et son amant. Antigone veut donner une sépulture à son frère Polynice, accusé de traîtrise, alors que les lois de la cité l'interdisent.

Ces tragédies modernes se caractérisent par :

– les anachronismes ;

– le mélange de situations tragiques et comiques ;

– l'alternance entre langue poétique et langage trivial ;

– des héros qui baignent dans la banalité du monde quotidien et sont en même temps confrontés à des destins funestes.

2  Un nouveau thème tragique : l'absurdité de la vie et la perte du sens

Après le traumatisme de la Seconde Guerre mondiale, plusieurs dramaturges, comme Samuel Beckett ou Eugène Ionesco, traitent de l'absurdité de la vie et de la mort. C'est ce que l'on appelle le théâtre de l'absurde.

Mot clé

Le terme absurde désigne ce qui n'a pas de sens, ce qui est contraire à la raison.

Dans les pièces de Beckett, comme En attendant Godot (1953) ou Oh les beaux jours (1963), les personnages sont réduits à l'état de pantins, sans passé ni avenir, dépourvus d'objectif et de libre arbitre. Seul le langage leur permet de continuer à exister.

Zoom

Le Cid : une tragi-comédie

 Dans Le Cid (1637) de Corneille, Rodrigue fait face à un dilemme tragique : il veut venger l'honneur de son père, souffleté par le père de Chimène, mais, s'il tue ce dernier, il perd Chimène, dont il est amoureux.

 Le Cid est cependant un cas particulier puisque son dénouement est heureux : Rodrigue pourra épouser Chimène, malgré le duel qui a entraîné la mort du père de son amante. Cette pièce est souvent présentée comme une tragi-comédie, même si le rire n'y a aucune place.

Accéder à tous les contenus
dès 6,79€/mois

  • Les dernières annales corrigées et expliquées
  • Des fiches de cours et cours vidéo/audio
  • Des conseils et méthodes pour réussir ses examens
  • Pas de publicités
S'abonner