Rédiger le commentaire

Merci !

Fiches
Classe(s) : 2de | Thème(s) : Rédiger un commentaire de texte
 

Le commentaire relève d’une démarche argumentative qui doit emporter l’adhésion du lecteur. Il s’appuie donc sur un plan détaillé afin de mettre en valeur la logique de votre réflexion.

I Rédiger un paragraphe

Un paragraphe = une sous-partie = un argument. Chaque paragraphe comporte :

– une phrase introductive qui en présente l’idée clé ;

– le développement de cette idée, illustré de citations brièvement analysées ;

– une conclusion partielle qui peut servir de transition entre deux sous-parties.

Mettez en évidence le raisonnement en recourant régulièrement à des connecteurs logiques qui organisent la réflexion et aident le lecteur à suivre votre démarche.

Conseil

Commencez chaque grande partie en annonçant en une phrase l’idée que vous souhaitez démontrer. Sautez une ligne avant chaque grande partie.

 

Une disposition typographique particulière doit être respectée. Pour chaque nouveau paragraphe, il faut aller à la ligne et marquer l’alinéa.

II Rédiger l’introduction

L’introduction suit trois étapes, réunies en un unique paragraphe.

L’accroche permet de capter l’attention de l’examinateur et de circonscrire le champ auquel appartient le texte étudié. Évitez les amorces passe-partout comme « De tous temps, l’homme… » : choisissez plutôt d’inscrire le commentaire dans une perspective historique ou dans une problématique littéraire.

La présentation du texte consiste à rappeler sa « carte d’identité » : titre, auteur, genre, thème, forme, tonalité…

La formulation de la problématique et l’annonce du plan mettent en évidence votre projet de lecture et les différents axes qui en découlent.

[accroche] De nombreux romans du xixe siècle ont pour protagoniste un héros provincial dont on suit l’ascension sociale dans le Paris de l’époque. [présentation du texte] Après le personnage de Rastignac de Balzac, et avant celui de Bel-Ami de Maupassant, Flaubert évoque dans L’Éducation sentimentale, la destinée de Frédéric Moreau et, à travers lui, l’aventure morale d’une génération. [problématique] L’incipit nous présente le protagoniste sur le point de quitter Paris : cette ouverture du roman constitue-t-elle un incipit traditionnel ? [plan] Nous montrerons d’abord qu’il s’agit d’un incipit réaliste, puis nous tâcherons de comprendre en quoi il préfigure un roman d’apprentissage dont le héros s’avère déconcertant.

III Rédiger la conclusion

Plus courte que l’introduction, la conclusion contient deux parties.

Le bilan permet de synthétiser ce qui a été dit pendant le développement. Il répond ainsi à la question soulevée dans l’introduction. Soyez bref : ne refaites pas votre devoir et n’ajoutez pas d’idées ou de remarques de style nouvelles.

L’ouverture aide à replacer le problème dans une nouvelle perspective qui peut être chronologique (autre œuvre, autre auteur, autre époque…). Vous avez aussi le loisir d’élargir la thématique.

Conseil

Le pronom je est à bannir de la copie : préférez-lui le pronom nous qui a le mérite d’inclure le lecteur.

 

[bilan] Certes, l’incipit du roman semble donner au lecteur les informations attendues, mais il déjoue aussi ses attentes. En effet, c’est un faux héros qui lui est présenté et un faux départ qui est mis en scène. Le réalisme dont relève le texte est constamment remis en question par différents brouillages. Ni le héros, ni la situation ne sont ce qu’ils paraissent. S’il s’agit bien du début d’un roman d’apprentissage, on pressent que cette « éducation sentimentale » sera celle d’un antihéros et qu’elle se soldera par des désillusions. [ouverture] S’écartant ainsi de la figure traditionnelle du héros réaliste, Flaubert ouvre la voie au roman moderne.

Zoom

Maîtriser le vocabulaire de l’analyse littéraire

Un champ lexical…

se déploie, se développe…

Un effet…

• est créé, est produit

• est perceptible dans

• est rendu, est traduit par

• se dégage de, émane de, naît de

Une figure de style…

• accentue, souligne

• met en évidence, en relief, en valeur

• confère au texte un aspect, un caractère, une dimension

Un procédé stylistique…

• confirme, exprime, évoque, suggère, traduit, suscite

• contribue à produire

Annabac est gratuit en septembre !

Inscris-toi pour en profiter.