Rédiger un essai

Merci !

Fiches
Classe(s) : 2de | Thème(s) : Contracter un texte, rédiger un essai


L’essai qui vous est demandé à la suite de la contraction de texte est un écrit argumentatif qui traite le même thème mais fait appel à votre culture personnelle. L’ensemble doit être construit ; un plan préalable est donc indispensable.

I Comprendre le sujet

À noter

Le jour du bac, une bonne connaissance de l’œuvre et du parcours de littérature d’idées étudiés pendant l’année vous sera très utile pour guider votre réflexion.

Après une première lecture du sujet, soulignez les mots qui vous semblent importants. Sur votre brouillon, définissez-les, et notez les idées et les exemples qui vous viennent d’emblée à l’esprit.

Reformulez ensuite la thèse qu’implique le sujet et par rapport à laquelle vous prendrez position dans votre essai.

II Élaborer la trame

1 Choisir des arguments et des exemples

Utilisez le texte que vous avez contracté : En quoi la thèse défendue par l’auteur peut-elle répondre au sujet de l’essai ? Comment vous situez-vous par rapport à celle-ci ?

Réfléchissez ensuite aux textes étudiés en classe : Comment pouvez-vous les rattacher au sujet ? Quels arguments vous permettent-ils d’illustrer ?

Élargissez enfin votre réflexion à votre culture générale : Connaissez-vous d’autres œuvres sur lesquelles vous pourriez vous appuyer ? Si l’essai porte sur une question éthique, vous pouvez aussi emprunter des exemples à l’histoire ou à l’actualité.

2 Construire le plan

Conseil

Vos parties ne doivent pas se contredire : il s’agit de nuancer dans le II ce qui a été avancé dans le I.

Si vous construisez un plan dialectique, vous devez d’abord développer des arguments qui vont dans le sens de la thèse (première partie), puis nuancer votre position (deuxième partie). Vous pouvez (mais ce n’est pas obligatoire) redéfinir le sujet dans une troisième partie, en l’élargissant.

Vous pouvez également opter pour un plan thématique : dans ce cas, chaque partie développe un des arguments qui vont dans le sens de la thèse.

III Rédiger l’essai

1 Rédiger l’introduction et la conclusion

L’introduction suit trois étapes :

 l’amorce, en une ou deux phrases, définit le thème.

 la problématique rappelle la question posée par le sujet ;

 l’annonce du plan permet de définir les deux ou trois parties qui seront traitées dans le développement.

La conclusion s’organise en deux parties :

 le bilan reprend le développement de façon synthétique et répond à la problématique ;

 l’ouverture permet d’introduire une réflexion qui dépasserait la problématique traitée.

2 Rédiger le développement

L’ensemble de votre développement doit être minutieusement agencé et cette organisation doit apparaître visuellement. Ainsi, le début de chaque grande partie sera marqué par un alinéa et par un connecteur logique.

Chaque paragraphe de votre développement doit contenir :

 une idée clé (l’argument) ;

 un ou deux exemples qui l’illustrent ;

 une explication de l’exemple qui permet de faire le lien avec l’argument.

Zoom

Un exemple d’introduction

Voici un exemple d’introduction sur le sujet : La littérature offre-t-elle selon vous des outils efficaces pour dénoncer les discriminations ?

La littérature offre aux écrivains la possibilité de partager leur vision du monde et d’exprimer leur point de vue sur des thèmes qui leur tiennent à cœur. Les discriminations en font souvent partie, car elles mettent en cause les principes essentiels d’égalité et de justice. Ainsi, nous pouvons nous demander dans quelle mesure la littérature offre des moyens efficaces pour dénoncer les discriminations. Dans une première partie, nous verrons de quels moyens la littérature dispose pour ce faire, puis nous analyserons dans une seconde partie quelles en sont les limites.

L’introduction comporte bien : une amorce, l’énoncé de la problématique et l’annonce du plan.