Rédiger une nouvelle

Merci !

Fiches
Classe(s) : 3e | Thème(s) : EPI


Écrire une nouvelle peut constituer l’aboutissement d’un EPI, sous la forme d’un travail collectif ou individuel. Comment trouver des idées et rédiger un texte qui capte l’attention de vos lecteurs ?

1 Imaginer un univers

A Trouver des idées

 Choisissez un genre littéraire (nouvelle historique, fantastique, policière…) et documentez-vous pour en connaître les spécificités.

Vous écrivez une nouvelle historique dont l’action se situe durant la Première Guerre mondiale :

introduisez des éléments caractéristiques de la vie quotidienne de cette époque (prénoms, vêtements, nourriture, métiers…),

faites allusion à des événements historiques et à des lieux significatifs (la bataille de la Marne, le Chemin des Dames…),

utilisez des mots associés à cette période (« tranchées », « poilus », « gueules cassées », « mutineries », « armistice »…).

 Au cours de vos recherches et lectures, créez un mur d’idées réel ou virtuel (avec le site Padlet). Collez-y des images et des mots qui vous inspirent : cela vous aidera à élaborer un univers propre à votre nouvelle.

B Créer des personnages et inventer une histoire

 Faites des fiches d’identité détaillées pour chaque personnage : nom, âge, description physique et morale, situation familiale et professionnelle, histoire, projets… Vous n’utiliserez pas forcément tous ces éléments, mais cela rendra vos personnages plus consistants.

 Créez la trame de votre histoire en utilisant le schéma narratif :

situation initiale : été 1914, dans un village français, Jean et Suzanne se rencontrent et tombent amoureux…

élément perturbateur : la guerre est déclarée, Jean est mobilisé.

péripéties : Jean et Suzanne s’écrivent (vie dans les tranchées, vie à l’arrière, difficulté d’envoyer et de recevoir du courrier…).

dénouement : Suzanne, devenue infirmière, parvient à le rejoindre au front, ou bien Jean est blessé et rentre au village…

situation finale : Jean et Suzanne se marient.

 Votre trame doit être précise et détaillée. Il faut déterminer la fin de l’histoire avant de commencer à la rédiger.

2 Rédiger le texte

A Rédiger le premier jet

 Rédigez une première version de votre nouvelle (au brouillon ou sur ordinateur) en suivant la trame que vous avez élaborée.

 Terminez par une chute, c’est-à-dire un dénouement inattendu qui surprend le lecteur, et trouvez un titre qui intrigue le lecteur.

B Enrichir son texte

Étoffez les passages qui peuvent l’être en ajoutant notamment des descriptions (du personnage principal, d’un lieu important…).

Complexifiez l’intrigue en suggérant des événements passés sans les décrire (ellipses) ou en insérant des retours en arrière (expliquer une action par un événement antérieur au début de l’histoire).

Ajoutez quelques dialogues pour rendre votre récit plus vivant et mettre en évidence les relations entre les différents personnages.

C Améliorer le style

Astuce Pour des nouvelles à suspens, commencez votre récit in medias res (« au milieu de l’action », sans introduction).

 Jouez avec le rythme du récit : si les actions s’enchaînent rapidement, utilisez des énumérations de verbes. Parallèlement, prenez le temps de détailler certains événements.

 Vérifiez que vous respectez les règles de présentation du dialogue (guillemets, tirets).

Relisez-vous plusieurs fois pour éliminer les éventuelles incohérences et les fautes d’orthographe.

Conseils pratiques

Pour un travail collectif, il faudra faire un travail d’unification du style entre les différents auteurs.

Pour éditer vos nouvelles, il existe des sites qui expliquent comment fabriquer de petits livres. Illustrations et 4e de couverture donneront à votre texte l’apparence d’un vrai livre.

Travaillez avec un dictionnaire des synonymes.