Fiche de révision

« Révolution néolithique » et « révolution industrielle »

Contenu


L'ampleur des ravages actuels sur l'environnement accrédite l'idée que ceux-ci débutent avec la révolution industrielle. En fait, la révolution néolithique constitue déjà une rupture majeure dans le rapport entre l'Homme et son milieu.

I La révolution néolithique : une révolution technique, économique et démographique

1  Le Néolithique et la révolution agricole

Le Néolithique est la période finale de la Préhistoire. Il débute avec l'apparition de l'agriculture vers – 9000 et prend fin avec l'âge du bronze (– 1700). ­L'agriculture apparaît d'abord dans le Croissant fertile et dans le nord de la Chine, près de Beijing (Pékin).

mot clé

Le Croissant fertile est la région du Proche-Orient qui s'étend de l'Égypte au sud de la Turquie.

Cette nouvelle activité contribue à la sédentarisation de la majorité des populations humaines et à l'apparition des premières villes (Jéricho, Ϛatal Höyük).

2  Une première rupture démographique

La néolithisation du monde se développe à des rythmes différents selon les régions. Elle entraîne cependant partout une augmentation rapide la population mondiale.

mot clé

La néolithisation désigne le processus d'extension progressive de l'agriculture et de la sédentarisation à la plupart des régions du monde.

Évaluée à environ 10 millions d'individus vers – 10000, la population humaine atteint 100 millions de personnes vers – 1700.

3  Les conséquences environnementales de la néolithisation

Avec l'agriculture, l'emprise humaine sur le milieu naturel croît considérablement. L'extension des champs cultivés et l'augmentation de la population ­aiguisent la compétition entre l'Homme et la faune sauvage.

Cela provoque un premier déclin de la biodiversité : en Europe, l'auroch sauvage ou le pika sarde, sorte de lapin sans queue, disparaissent peu à peu ; l'Homme entame sa lutte contre les grands prédateurs comme l'ours ou le loup.

II La révolution industrielle : une exploitation sans précédent des ressources naturelles

1  Une révolution économique et sociale

La révolution industrielle débute en Grande-Bretagne, à la fin du XVIIIe siècle, et s'étend, au cours du XIXe siècle, à la quasi-totalité de l'Europe, à l'Amérique du Nord, au Japon.

Alors que, depuis le Néolithique, les hommes étaient généralement paysans, l'exode rural fait de la plus grande partie des hommes des urbains.

mot clé

L'exode rural est le mouvement des populations rurales vers la ville.

2  L'explosion démographique de l'humanité

L'industrialisation de l'agriculture, en particulier l'usage d'engrais phosphatés dès le XIXe siècle, aboutit à l'essor très rapide de la population mondiale. Celle-ci passe d'un milliard d'individus en 1800 à 2,5 milliards en 1950.

Mais la population mondiale explose véritablement après 1950. Elle atteint aujourd'hui près de 8 milliards de personnes et continue à croître, renforçant d'autant les besoins agricoles et l'exploitation des milieux naturels.

3  Les conséquences environnementales

Le modèle économique de la révolution industrielle, vorace en matières premières et en espace, ainsi que l'explosion démographique aboutissent à une exploitation inédite du milieu naturel.

Face à l'ampleur des destructions environnementales, les pouvoirs publics semblent parfois impuissants. Certains voient donc dans les individus et dans la société civile la solution éventuelle pour changer nos modes de vie.

Accéder à tous les contenus
dès 6,79€/mois

  • Les dernières annales corrigées et expliquées
  • Des fiches de cours et cours vidéo/audio
  • Des conseils et méthodes pour réussir ses examens
  • Pas de publicités
S'abonner