Fiche de révision

S'engager aux côtés de l'État contre l'inégalité

Contenu

A L'engagement des associations et des citoyens

Aux côtés de l'État et des collectivités territoriales, des associations et des citoyens contribuent au développement d'actions solidaires. Par exemple, la LICA (1928, ligue internationale contre l'antisémitisme), devenue en 1932 la LICRA (ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) lutte contre les discriminations. En 1985, le premier Resto du Cœur est ouvert, par solidarité avec les démunis. Chaque citoyen peut s'engager concrètement par un don ou du bénévolat dans une association. Chacun peut participer aux débats et aux campagnes de sensibilisation organisées par l'État ou les associations.

Une victime de discrimination ou un témoin peut porter plainte devant les tribunaux. Il peut être aidé par le Défenseur des droits (fonctionnaire chargé de veiller à la protection des droits de l'homme) et par des associations de bénévoles (ex. : la LICRA).

B L'engagement pour l'égalité et la fraternité des lycéens

L'égalité s'applique au lycée : les élèves ont les mêmes droits (expression, aide au travail, information, orientation…) et les mêmes devoirs, ils reçoivent le même enseignement. Leurs droits sont respectés, mais ils doivent respecter ceux des autres.

Les lycéens peuvent s'engager dans le développement de la fraternité par des projets (conseil de la vie lycéenne). La laïcité encourage l'égalité et la fraternité, par le développement d'une culture du respect et de la compréhension de la diversité des cultures et des croyances. Le lycée essaie de favoriser la réussite de tous les élèves en réduisant les inégalités (ex. : auxiliaires de vie scolaire pour aider les élèves en situation de handicap).

C Le SNU, un engagement pour l'égalité et la fraternité

Un service national universel (SNU) voté en 2018, se compose d'un service, civil ou militaire, obligatoire de deux semaines dans une brigade de 200 jeunes, suivi d'une mission d'intérêt général de deux semaines, l'année suivant la classe de 3e ; il se complète d'une partie facultative basée sur le volontariat après 18 ans dans un projet culturel, de défense, lié à l'aide aux personnes ou à l'environnement…

Ce service doit renforcer l'union des citoyens autour des valeurs républicaines, accompagner l'insertion sociale et professionnelle et développer une culture de l'engagement. Participer au service permet à chaque jeune citoyen ou citoyenne d'offrir de son temps en soutien à des activités solidaires, sur le territoire national ou à l'étranger.

#synthèse

Je mémorise autrement

foucherconnect.fr/20pbpro77

Accéder à tous les contenus
dès 6,79€/mois

  • Les dernières annales corrigées et expliquées
  • Des fiches de cours et cours vidéo/audio
  • Des conseils et méthodes pour réussir ses examens
  • Pas de publicités
S'abonner