Tensions géopolitiques et impacts environnementaux

Merci !

Fiches
Classe(s) : 2de | Thème(s) : Gérer les ressources terrestres
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
 
Tensions géopolitiques et impacts environnementaux

FB_Bac_98613_Hge2_TT_039

39

85

1

Pourquoi l’énergie est-elle une matière première stratégique ? Quelles sont les conséquences de son utilisation sur l’environnement ?

1L’énergie au cœur de la géopolitique

Les tensions géopolitiques résultent de la répartition inégale des réserves mondiales d’hydrocarbures.

ALa dépendance des pays consommateurs

 Le pétrole et le gaz naturel sont concentrés au Moyen-Orient et dans l’ex-urss, deux zones politiquement instables.

 L’Asie, l’Amérique du Nord et l’Europe de l’Ouest ont besoin de ces énergies pour leur économie (transports).

 Pour réduire cette dépendance et limiter les risques de rupture, la plupart des pays consommateurs ont fait le choix d’une stratégie de diversification des approvisionnements.

BDes tensions internationales

 Les 50 dernières années sont marquées par des tensions (et des conflits) à propos du pétrole :

– dans les pays du Moyen-Orient qui réduisent leur production en riposte à la guerre du Kippour et où les prix quadruplent (1erchoc pétrolier, 1974). La révolution iranienne puis la guerre entre l’Iran et l’Irak déclenchent un 2echoc pétrolier (1979) ;

– en 1986, en Arabie saoudite qui double sa production entraînant un effondrement des prix (contre-choc pétrolier). La crise asiatique de 1997 entraîne une nouvelle baisse des prix.

 Depuis le début des années 2000, le cours du pétrole augmente en raison notamment de la forte demande des pays émergents (Chine, Inde).

 Les besoins croissants en hydrocarbures de ces pays devraient accentuer ces tensions existantes.

CL’Asie centrale, une région convoitée

 Avec 5,2 % des réserves mondiales de pétrole, 17,6 % des réserves de gaz naturel et une position stratégique, la Russie et les anciennes républiques d’Asie centrale (Kazakhstan…) attisent la convoitise des pays consommateurs. Les projets de gazoducs et d’oléoducs sont sources de tension.

 Mais les trois quarts des réserves de pétrole et de gaz de la Russie se trouvent en Sibérie (conditions climatiques difficiles, exploitation coûteuse).

 La Russie joue un rôle majeur dans les approvisionnements de gaz de l’Europe de l’Ouest et des pays de la cei. Le rôle stratégique du gaz russe a été démontré début 2009 quand la Russie a tenté d’augmenter le prix du gaz livré à l’Ukraine, ce qui a provoqué une grave crise énergétique en Europe. En 2014, le gaz reste au cœur des tensions entre la Russie et l’Ukraine.

2Un enjeu environnemental lourd

APétrole et pollution

Les marées noires ont des conséquences désastreuses quelle que soit leur origine (accidents de pétroliers, éruptions de puits offshore…). La majorité des rejets de pétrole en mer est due à des dégazages illégaux.

BLes émissions gazeuses

Après le Sommet de la terre de Rio (1992), les pays industrialisés s’engagent à Kyoto (1997) à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Entré en vigueur en 2005, le protocole de Kyoto a été ratifié par 189 pays. Mais les États-Unis (responsables d’un quart des émissions) ne l’ont pas ratifié.

CLe nucléaire

 La production d’électricité à partir de l’énergie nucléaire émet peu de gaz à effet de serre. Mais la question de la gestion des déchets hautement radioactifs à longue vie n’est pas réglée.

 Depuis l’accident de Tchernobyl (1986) et de Fukushima (2011), le nucléaire est une source d’inquiétude.

Conclure

Parce qu’elle est nécessaire à l’humanité, l’énergie est au cœur des tensions géopolitiques. L’enjeu est de concilier les besoins en énergie et le respect de l’environnement.

>>