Traiter un sujet d'argumentation

Merci !

Fiches
Classe(s) : 1re Générale - 1re ST2S - 1re STI2D - 1re STL - 1re STMG - Tle Générale - Tle ST2S - Tle STI2D ... | Thème(s) : Expression écrite
 

Le sujet d’argumentation vous invite le plus souvent à donner votre opinion personnelle, que vous devez présenter de manière nuancée et organisée, en vous appuyant sur des exemples pertinents.

I Comprendre le sujet

1 Les types de sujets

Le sujet peut porter sur le thème principal du ou des document(s) de départ, ou sur un élément plus ciblé de ceux-ci. Il peut aussi prendre appui sur un document iconographique.

Il peut vous être demandé de rédiger un essai mais aussi un discours, une lettre d’opinion adressée au site d’un journal, ou une prise de position sur un blog, etc. Vous devez donc maîtriser les codes propres à chaque type d’écrit.

2 Quelques exemples

Pour éviter le hors-sujet, lisez attentivement l’énoncé et soulignez les mots clés. Voici quelques décodages de sujets :

“Have a little ambition, Buddy. You’ll never get anywhere in this world unless you’ve got ambition.” To what extent do you agree with Buddy’s mother?

To what extent signifie « dans quelle mesure », « jusqu’à quel point ». Vous devrez par conséquent traiter deux points :

1. En quoi la mère de Buddy a raison : sans ambition on ne va pas très loin, l’ambition est un « moteur » dans la vie…

2. Les limites de ce point de vue : l’importance d’autres facteurs tels que la situation économique, la chance, les relations, la personnalité…

What does the American Dream mean to you today? Illustrate with examples.

Vous devez donner votre propre définition du rêve américain, en vous appuyant sur des exemples : personnalités qui incarnent, selon vous, le rêve américain, films ou séries télévisées qui l’illustrent, événements qui en suggèrent les limites…

II Bâtir le plan de votre texte

1 L’introduction

Rédigez l’introduction au brouillon après avoir élaboré votre plan. Elle doit être courte. Vous pouvez utiliser le texte : une courte citation ou une reformulation bien choisie peuvent vous aider à « démarrer ».

En revanche, gardez-vous de donner votre réponse finale dès l’introduction : réservez-la pour la conclusion.

2 Le développement

À noter

Contrairement à la dissertation française, l’essai anglais admet l’emploi de la première personne du singulier tout au long de votre argumentation.

Organisez votre développement en deux parties : consacrez la première partie à la défense d’un point de vue (thèse) et la deuxième à l’antithèse.

Appuyez-vous toujours sur des exemples précis puisés dans le texte et dans votre culture générale. Une bonne connaissance du monde anglophone peut être précieuse.

Mettez en valeur chaque étape de votre raisonnement en allant à la ligne et en utilisant des conjonctions et des mots de liaison appropriés (pas trop nombreux et aussi naturels que possible).

Enfin, variez le lexique et efforcez-vous de bannir les mots passe-partout (good, bad, important, big, do, get, a problem, etc.).

The weather was good.

It was warm and sunny.

an important decision

a crucial decision

a big problem

a major issue

3 La conclusion

La conclusion doit être plus qu’un simple résumé de l’argumentation. Répondez à la question posée, puis ouvrez sur une question ou un sujet plus vaste.

 

Zoom

Quelques connecteurs logiques

N6588_C13_zoom_02