Traiter un sujet de réflexion

Merci !

Fiches
Classe(s) : 3e | Thème(s) : Traiter un sujet d’écriture


Un sujet de réflexion vous invite à formuler et à soutenir votre avis sur une question. Pour le traiter de façon efficace et convaincante, il faut apprendre à argumenter.

1 Qu’est-ce qu’une argumentation ? une thèse ?

► Une argumentation, c’est une forme de discours dans laquelle on essaie de faire partager au lecteur (ou à l’auditeur) une idée que l’on croit juste.

méthode Pour vérifier que c’est bien une thèse que vous énoncez, faites-la précéder de l’expression : Je veux montrer que…

► Une thèse, c’est une opinion que l’on considère comme juste ou l’idée directrice que l’on veut soutenir.

2 Qu’est-ce qu’un argument ? un exemple ?

méthode Pour vérifier que c’est bien un argument que vous formulez,
faites-le précéder de l’expression : La preuve en est que…

► Un argument, c’est une preuve qui sert à démontrer qu’une opinion est juste dans un raisonnement. Il est obligatoirement au service d’une thèse qu’il vient confirmer. Vous pouvez tirer vos arguments de votre expérience personnelle, de lectures, de films, de la presse…

méthode Pour vérifier que c’est bien un exemple que vous présentez,
faites-le précéder de l’expression : Ainsi, par exemple…

► Un exemple, c’est un fait concret qui vient appuyer et illustrer un argument. Un exemple est en général plus concret, plus précis qu’un argument et lui donne un caractère vivant. Vous pouvez tirer des exemples de votre expérience personnelle, de lectures…

Thèse : Je veux montrer que la lecture est utile.

Argument : La preuve en est qu’elle permet de se cultiver.

Exemple : Ainsi, par exemple, les romans de Zola nous informent sur la vie des ouvriers au xixe siècle.

3 Comment construire un développement argumentatif ?

► Un développement argumentatif comporte des étapes précises. Vous devez formuler : la thèse au début du développement ; les arguments ; les exemples ; parfois, une conclusion partielle.

► Vous devez construire une chaîne d’arguments, donc choisir un ordre logique pour exposer ces arguments : par exemple, du plus simple au plus complexe ; du plus évident au plus inattendu…

► Il vous est parfois demandé de peser le pour et le contre, donc de considérer deux thèses.

Sujet : « Pensez-vous qu’il soit parfois nécessaire de mentir ? Rédigez un développement argumenté et organisé. »

Thèse 1. Le mensonge est condamnable et a des effets négatifs. [Argument 1] En effet, s’il vient à être découvert, il risque de détruire toute confiance envers celui qui en use. [Exemple] Ainsi par exemple, Scapin, le valet menteur de Molière, éveille la suspicion de ses maîtres. [Argument 2] Par ailleurs, le mensonge peut nuire à autrui…

Thèse 2. Cependant, mentir peut s’avérer utile, voire nécessaire. [Argument 1] Ainsi, le mensonge évite parfois de peiner ou de désespérer autrui. [Exemple] En ne dévoilant pas à un patient que son mal est incurable, un médecin allège la fin de vie du malade. [Argument 2]

4 Comment rédiger un développement argumentatif ?

► Dans le cas d’un développement qui s’étend sur plusieurs paragraphes, vous devez aller à la ligne à chaque changement d’argument.

1 paragraphe = 1 argument + ses exemples

Retenez la formule de tout paragraphe argumentatif :

AEC = Argument + Exemple(s) + Commentaire (des exemples)

► Quand vous rédigez, vous devez faire des phrases complètes.

► Pensez à utiliser, pour marquer la suite logique de largumentation :

– des connecteurs temporels qui marquent les différentes étapes : d’abord, en premier lieu, ensuite, enfin… ;

– des connecteurs logiques qui marquent les liens entre les idées : en effet, par conséquent, pourtant… .