Un conflit mondial

Merci !

Fiches
Classe(s) : Tle Générale | Thème(s) : La Seconde Guerre mondiale


Le 1er septembre 1939 l’Allemagne nazie envahit la Pologne. La multiplication des provocations des puissances de l’Axe – Allemagne hitlérienne, Italie fasciste et Japon – sur de nouveaux théâtres d’opérations propage le conflit au monde entier.

I Les victoires de l’Axe

1 En Europe et en Afrique du Nord

En septembre 1939, Hitler lance une guerre-éclair contre la Pologne. En un mois, le pays capitule. Durant l’hiver 1940, la Wehrmacht (armée allemande) prend possession de la Finlande, de la Norvège et du Danemark. À partir de mai 1940, l’armée allemande envahit la France, qui capitule le 17 juin.

Mot clé

La stratégie de la guerre-éclair vise à se rendre maître d’immenses territoires en un minimum de temps, grâce à l’utilisation de chars et de troupes motorisées.

Le 13 août débute la bataille aérienne d’Angleterre. La Luftwaffe (armée de l’air allemande) écrase Londres sous un tapis de bombes. Contre toute attente, le Royaume-Uni, sous la conduite du Premier ministre Churchill, résiste.

Pour hâter la capitulation des Britanniques, les Allemands cherchent à leur couper l’accès au pétrole du Moyen-Orient. En février 1941, Hitler envoie en Libye une division blindée, l’Afrika Korps, qui les repousse jusqu’en Égypte.

2 L’entrée en guerre de l’URSS et des États-Unis d’Amérique

Le 22 juin 1941, Hitler lance l’opération Barbarossa pour envahir l’URSS. La Wehrmacht s’enfonce jusqu’aux faubourgs de Moscou en décembre 1941.

En Asie, le président américain Roosevelt diffère l’entrée en guerre des États-Unis. Mais l’attaque surprise par l’aviation japonaise de la base navale de Pearl Harbor à Hawaï (7 décembre 1941) le contraint à entrer en guerre.

II La victoire des Alliés

1 Les premières victoires en Méditerranée

En octobre 1942, le général britannique Montgomery remporte une victoire décisive contre les troupes allemandes à El-Alamein, en Égypte. Le 8 novembre 1942, les Américains prennent pied en Afrique du Nord. Avec les Britanniques, ils prennent alors le général allemand Rommel en tenaille jusqu’à Tunis.

Le 10 juillet 1943, les Anglo-Saxons débarquement en Sicile et précipitent la chute de Mussolini, qui est arrêté et emprisonné le 26 juillet.

2 La prise en tenaille de l’Allemagne nazie

En 1944, les Alliés (Britanniques, Américains et Soviétiques) lancent une attaque simultanée pour encercler l’Allemagne. À l’ouest, le 6 juin 1944, les Anglo-Américains débarquent en Normandie. À la fin de l’année 1944, la majeure partie du territoire français est libérée.

De juin à septembre 1944, 2 300 000 soldats soviétiques menés par le général Joukov déferlent en Biélorussie, sur sept fronts différents (opération Bagration). L’Armée rouge libère ainsi 600 km en à peine deux mois. En avril 1945, elle entre dans Berlin où les nazis capitulent sans condition le 8 mai 1945.

3 La reconquête du Pacifique par les Américains

Grâce au déchiffrage de messages codés, l’armée américaine inflige une première lourde défaite aux Japonais au cœur de l’océan Pacifique, lors de la bataille de Midway, les 4 et 5 juin 1942.

De janvier à septembre 1944, les Américains reconquièrent tous les îlots tenus par les Japonais. En juin 1945, ils débarquent à Okinawa, au sud du Japon. Mais la résistance nippone ne faiblit pas. Afin d’exiger rapidement une reddition sans condition, le président américain Truman utilise la bombe atomique.

Dates clés

Le 6 août 1945, une première bombe atomique s’abat sur Hiroshima, faisant 145 000 morts. Le 9 août, une seconde bombe frappe Nagasaki, tuant 75 000 personnes.

Annabac est gratuit en septembre !

Inscris-toi pour en profiter.